Sci-tech
URL courte
10182
S'abonner

Après une sortie dans l'espace, les cosmonautes mentionnent généralement une odeur assez particulière imprégnée sur leur équipement. En fait, elle se révèle différente pour chaque personne. Tout juste revenu de l’orbite de la Terre, le cosmonaute russe Sergueï Riazanski a décrit l’odeur de l'espace comme celle caractéristique d’une soudure.

Pour comprendre comment sent l'espace, il ne faut pas nécessairement devenir un cosmonaute de la Station spatiale internationale, il suffit juste de descendre dans la rue. Lors d'une conférence de presse, le cosmonaute russe Sergueï Riazanski a révélé que l'espace sentait en fait comme une soudure de pièces métalliques.

«Nous en avons même discuté sur la Station. Naturellement, après une première sortie, assez difficile, nous (avec Fedor Iourtchikhine, ndlr) avons préparé nos boissons nutritives et les Américains nous ont préparé le dîner. Nous sommes passés dans le segment américain (de l'ISS, ndlr) et avons commencé à discuter de ce que l'espace sent. Parce que dès que la trappe est ouverte (…) cette odeur cosmique arrive à la Station, on peut le sentir clairement d'un seul coup. Pour moi, c'est une odeur de soudure. L'odeur spécifique de l'ozone est associée à la soudure», a répondu le cosmonaute à la question de Sputnik.

Le «souffle du vent cosmique» s'est avéré être un vrai sujet de discussion parmi les cosmonautes qui ont déjà senti du métal.

«L'astronaute Jack Fischer l'a associée à l'odeur du métal brûlant, qui est en général proche de celle de la soudure. Mais il avait une association concrète au freinage d'un train, l'odeur d'un rail chaud. Randy Bresnik était sur une odeur de soupe aux champignons. Mais nous avons décidé que quelque chose n'allait pas avec son odorat ou son imagination ou que la soupe était étrange. Je ne savais pas que nos champignons ont des odeurs différentes.

«Après tout, la plupart [des cosmonautes] ont comparé l'odeur de l'espace à du métal brûlé: elle est très spécifique et distincte», a-t-il conclu.

L'Italien Paolo Nespoli, le Russe Sergueï Riazanski et l'Américain Randy Bresnik sont revenus jeudi 14 décembre sur Terre après avoir passé plus de quatre mois en orbite à bord de la Station spatiale internationale. 

Lire aussi:

Une fillette meurt après une «erreur» d'injection dans un hôpital de Sète
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Un député français membre des Républicains qui avait été infecté au coronavirus est décédé
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Tags:
odeur, champignons, métallurgie, train, ISS, Sergueï Riazanski, Terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook