Ecoutez Radio Sputnik
    Les échecs

    Ce jeu russe du XXIe siècle a tout ce qu'il faut (et même plus) pour supplanter les échecs

    © AP Photo / Brendan Smialowski, Pool
    Sci-tech
    URL courte
    3141

    Entraîner la mémoire, apprendre à bien analyser, synthétiser et développer à la fois la capacité d’empathie, tout cela en jouant? C’est désormais possible grâce à un nouveau jeu d’abstraction logique du 21e siècle «fabriqué en Russie», affublé du nom évocateur d’Intellector. Son créateur a expliqué à Sputnik pourquoi le jeu en valait la chandelle.

    Ce jeu attire l'attention dès le premier coup d'œil. Échiquier dont les cases sont hexagonales, design des pièces, noms latins (Intellector, Agressor, Progressor, Liberator, Defensor et Dominator) permettant à des personnes parlant des langues différentes de comprendre, tout est fait pour produire un effet magique. Le roi du jeu s'appelle Intellector et le but des joueurs est de capturer l'Intellector de l'adversaire. Le vainqueur est celui qui y parviendra le premier.

    Compte tenu de son dynamisme, son imprévisibilité et son expressivité, il est d'autant plus étonnant que le jeu n'ait pas encore fait un carton sur Internet. Or, son créateur Mikhaïl Lvov en révèle les causes dans une interview accordée à Sputnik.

    «On s'intéresse au jeu à l'étranger. Beaucoup de ceux qui en ont déjà pris connaissance expriment leur enthousiasme, voire leur admiration. Cependant, au-delà de la Russie, ce ne sont que des centaines de personnes qui le connaissent, pour la plupart mes amis sur Facebook. Cela s'explique facilement par le fait que la version en ligne du jeu n'a été lancée que le 1er janvier 2017. […] En ce qui concerne sa version "réelle", nous sommes en train de récolter de l'argent sur la plateforme de crowdfunding Boomstarter. Et nous y sommes presque parvenus. Si tout va comme prévu, le jeu verra le jour en mars 2018», a-t-il expliqué.

    Le projet est né d'une idée d'un prof de psychologie de créer un jeu permettant de développer la créativité des enfants et des adolescents et stimuler l'activité intellectuelle des adultes. Pour ce faire, il a mis au point un modèle mathématique du système intellectuel de la prise de décision basé sur les principes du réseau de neurones 3D.

    Parmi les nouveaux adeptes du jeu, on compte beaucoup de jeunes, ce qui n'est pas étonnant car dès le premier coup les joueurs doivent agir activement, concentrer leur attention afin d'éviter les guet-apens tendus par l'adversaire et choisir une tactique d'attaque et de défense, bref avoir des qualités jouant un grand rôle dans la vie moderne.

    Pour tous ceux qui ont déjà hâte d'y jouer, voici quelques règles à retenir

    L'Intellector a le droit de changer de place avec la pièce Defensor autant de fois qu'il faut, s'ils se trouvent sur des cases voisines qui ont des côtés communs.

    Le Dominator se déplace sur n'importe quel hexagone dans la direction d'une rangée d'hexagones ayant des côtés communs.

    L'Agressor se déplace sur des hexagones marron se trouvant sur la ligne droite liant les angles des hexagones marron.

    Le Defensor se déplace sur n'importe quel des hexagones voisins avec lesquels sa case a des côtés communs.

    Le Liberator se déplace de deux cases d'un seul coup, «sautant» l'hexagone avec lequel il a un côté commun.

    Enfin, le Progressor se déplace uniquement en avant (tout droit, à gauche ou à droite) et est promu dès qu'il atteint la ligne de base.

    Intellector peut se déplacer sur n'importe quelle case voisine et n'a jamais le droit de prendre une pièce de l'adversaire, d'où évidemment la philosophie du jeu — contestable par ailleurs — qui veut qu'un homme intelligent ne doit pas être agressif.

    Le jeu d'abstraction logique Intellector a déjà été breveté en Russie, en Union européenne et aux États-Unis. Le jeu se caractérise par une panoplie de nuances et de particularités intéressantes faisant «suer le cerveau» aussi bien des joueurs d'échecs expérimentés que des amateurs de casse-têtes intellectuels.

    Lire aussi:

    Jouer à l’iPhone X avec les sourcils est désormais possible (vidéo)
    L'OMS veut reconnaître l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie
    Des chats mignons au volant de machines de combat à la conquête d’Internet
    Tags:
    logique, jeux en ligne, jeu d'échecs, invention, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik