Ecoutez Radio Sputnik
    Gens âgés

    Il y a un moyen d'éviter la démence causée par l'âge, selon les scientifiques

    © Photo. Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    5131

    Faire du sport a des effets positifs sur la mémoire des personnes âgées aussi bien que de ceux qui sont aux premiers stades de la maladie d’Alzheimer ou d’autres maladies neurodégénératives, affirment des spécialistes américains.

    Au cours des quelques dernières années, les scientifiques ont pu établir un lien entre l'activité physique et le fonctionnement du cerveau. Néanmoins, toutes ces recherches ont été menées sur des adolescents ou des personnes ne souffrant d'aucun trouble de mémoire. Des médecins américains ont donc décidé de prendre le problème sous un angle différent, plaçant au cœur de la recherche des personnes âgées ou souffrant de maladies neurodégénératives, comme par exemple la maladie d'Alzheimer, rapporte l'American Journal of Neurology.

    «Si vous commencez à oublier des choses simples ou avez des problèmes lors de la résolution de problèmes complexes dans la vie, allez voir un médecin, il est possible que cette déficience de mémoire ne soit pas simplement lié au processus du vieillissement mais avec quelque chose de bien plus sérieux. La gymnastique en revanche pourrait freiner considérablement le processus qui fait que les troubles de mémoire liés à l'âge se transforment en démence», explique le spécialiste de la Mayo Clinic Rochester, Ronald Petersen.

    Au terme de leurs recherches, les médecins ont constaté que la gymnastique ou d'autres formes d'activités physiques contribuaient à réduire les problèmes liés aux troubles de la mémoire chez les personnes âgées.

    Ainsi, d'après M. Petersen et ses collègues, si vous faites du sport environ 150 minutes par semaine, les effets seront encore plus bénéfiques. Ils soulignent également que l'objectif n'est pas de «s'acharner», mais qu'il suffit de réaliser quelques exercices simples permettant de faire transpirer le corps.

    «Il faut cesser de considérer le vieillissement comme un processus passif sur lequel nous n'avons aucune influence. Par exemple, si je commence à perdre la tête à 72 ans et si je peux, en faisant du sport, repousser le début de ce processus à 75 ou 78 ans, c'est une grande différence pour moi, personnellement», a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Si vous faites de l'exercice, votre cerveau vous en remerciera plus tard
    Un moyen de vaincre la démence découvert
    Avoir toute sa tête à 100 ans? C’est possible et les scientifiques donnent la recette!
    Tags:
    activité physique, physique, santé, maladie Alzheimer, démence
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik