Ecoutez Radio Sputnik
    Des fouilles, Image d'illustration

    Les restes d’un soldat romain retrouvés dans un pot de cuisson en Israël

    © AFP 2019 MUSTAFA OZER
    Sci-tech
    URL courte
    948

    Une nouvelle preuve archéologique de l’existence d’un ancien campement romain - y compris un pot contenant éventuellement les restes d’un soldat romain - a été découverte à Legio, non loin de Tel Megiddo au nord d’Israël.

    Un ancien campement romain, le seul en son genre à être excavé en Israël ou dans la totalité de l'Empire d'Orient du deuxième et troisième siècle de notre ère, avait été découvert en 2015 lors d'une fouille près de Tel Megiddo.

    Or, les archéologues ont réussi à découvrir de nouvelles preuves confirmant la véracité de leurs hypothèses, selon lesquelles le camp aurait été une base locale de la sixième Légion à partir de laquelle Rome gouvernait la région, quitte à réprimer des insurrections juives telle que la révolte de Bar Kokhba survenue entre 132 et 135 de notre ère, relate le journal Haaretz.

    Il s'agit d'un portail monumental ouvrant sur le quartier général du camp, d'une stèle et d'une inscription commémorative. D'après Yotam Tepper, chercheur à l'Université d'Haïfa, l'inscription serait très endommagée et pourrait décrire la construction du camp, énumérer les noms de ses commandants ou célébrer des héros de la sixième Légion.

    Les archéologues sont parvenus à retrouver plus de 200 pièces de monnaie romaines dans les latrines du camp, datant de la même époque. En outre, un pot de cuisson contenant éventuellement les restes d'un soldat romain a été découvert dans une grotte artificielle située aux alentours.

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Le RAID déployé à Lourdes, une personne blessée lors d'une prise d'otages
    Tags:
    Romains, fouilles, archéologie, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik