Ecoutez Radio Sputnik
    Dasycercus cristicauda

    Les nouvelles espèces découvertes en 2017 qui ont bouleversé le milieu scientifique

    CC0 / wikimedia
    Sci-tech
    URL courte
    340

    Ce n’est pas tous les jours que des chercheurs découvrent de nouvelles espèces, mais cette année la chance leur a souri. Voici quelques représentants de la faune dont nous avons fait la connaissance cette année.

    Dans les profondeurs des mers ou des jungles, des scientifiques ont découvert cette année de nouvelles espèces.

    Le requin-lanterne luminescent

    En février dernier, des chercheurs de la Florida Atlantic University ont découvert une nouvelle espèce de requin autour des îles nord-ouest d'Hawaï.

    ​Ce poisson appartient à la famille des requins-lanternes, qui sont en mesure d'émettre de la lumière dans des endroits sombres. Ce requin a reçu le nom Laila, Etmopterus lailae, en l'honneur de Laila Mostello-Wetherbee, la fille d'un des chercheurs qui ont découvert le poisson.

    L'orang-outan baptisé Tapanuli (Pongo tapanuliensis)

    Une nouvelle espèce d'orang-outan a été découverte sur l'île de Sumatra en Indonésie, a annoncé, le 2 novembre dernier, une équipe internationale de biologistes qui a publié ses travaux dans la revue américaine Current Biology.

    Le gecko Geckolepis megalepis

    Une autre découverte a été faite sur la Grande Île de Madagascar. Il s'agit d'un nouveau gecko, appelé Geckolepis megalepis.

    ​Ce gecko était connu depuis déjà quelque temps, mais ce n'est qu'en 2017 que des chercheurs l'ont classifié comme une espèce à part entière.

    L'amibe Arcella gandalfi

    Une nouvelle espèce d'amibe a été découverte au Brésil. On ne la trouve que dans le sud-est du pays et sa forme rappelle le chapeau de Gandalf, le célèbre personnage magicien du Seigneur des anneaux.

    «Nous ne comprenons pas pourquoi cette amibe a besoin d'un tel chapeau», a déclaré Daniel Lahr de l'Université de San-Paulo (Brésil) dans un article publié dans le magazine Acta-Protozoologica.

    ​«Il est probable que cette membrane la protège contre les rayons ultraviolets ou contre le dessèchement», a-t-il ajouté.

    Le phasme Dryococelus australis

    Un groupe de scientifiques de l'Australian Museum a découvert ce drôle d'insecte, phasme Dryococelus australis, sur la redoutable pyramide de Ball, dans l'océan Pacifique.

    Le rat marsupial

    Le rat marsupial à queue crêtée a été identifié en Australie.

    Le poisson-limace

    Une créature étrange a été découverte par des scientifiques à 8,1 kilomètres de profondeur dans la fosse des Mariannes, dans l'océan Pacifique.

    ​Selon les chercheurs, il s'agit d'une espèce de gastéropode opisthobranche marin (Pseudoliparis swirei).

    Lire aussi:

    Un nouvel incident avec un pétrolier dans le Golfe? Téhéran livre sa version
    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Tags:
    espèces biologiques, mer, jungle, Australie, Indonésie, océan Pacifique, Madagascar, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik