Ecoutez Radio Sputnik
    Sommeil

    Méfiez-vous de la sieste, avertit un spécialiste du sommeil

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    Sci-tech
    URL courte
    579

    Dormir au cours de la journée pourrait être dangereux pour votre santé, avertit un professeur américain. A l’opposé, se priver sans raison du sommeil nocturne est totalement déraisonnable.

    Le spécialiste américain du sommeil Matthew Walker, professeur à l'université de Californie à Berkeley, a montré l'influence négative du sommeil diurne sur la santé de l'homme, dans une vidéo publiée par le Business Insider.

    La sieste, selon lui, peut être une épée à double tranchant: d'une part, elle peut être bienfaisante pour l'organisme et en particulier pour le cerveau. Mais d'autre part, durant la journée, l'homme «accumule de la somnolence». Et si l'on s'endort plus de 40 ou 50 minutes, cette somnolence est perturbée et la personne risque d'avoir du mal à s'endormir la nuit et à effectuer un cycle de sommeil complet.

    En outre, selon le chercheur, le sommeil diurne n'aide pas à récupérer le manque de sommeil accumulé.

    «Le sommeil n'est pas une banque. Vous ne pouvez pas accumuler une dette et ensuite espérer la rembourser à un moment ultérieur. Donc, le sommeil est un événement "tout ou rien". Vous ne pouvez pas dormir peu pendant la semaine, puis essayer de faire des excès et dormir le week-end», explique M. Walker.

    Emmanuel Macron
    © REUTERS / Francois Mori
    Si l'on prive un être humain de sommeil pour une nuit, perdant ainsi huit heures de sommeil, même si on lui donne tout le temps pour récupérer les trois nuits suivantes, il dormira plus longtemps, mais il ne récupèrera jamais les huit heures de sommeil perdues.

    À la différence du système d'accumulation de graisse, qui permet à l'homme de survivre en temps de famine, il n'existe pas de système analogue pour le sommeil. L'être humain est la seule espèce qui se prive délibérément de sommeil sans raison apparente, souligne le spécialiste.

    Lire aussi:

    Attention danger! Manque de sommeil ou comment ne pas mourir dans son lit
    Combien de temps faut-il dormir? Des scientifiques répondent
    L'heure idéale pour aller se coucher enfin fixée par des scientifiques
    Tags:
    science, santé, sommeil, Université de Californie de Berkeley, Matthew Walker
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik