Sci-tech
URL courte
2617
S'abonner

Un défaut dévoilant des informations confidentielles, stockées dans le noyau des processeurs de divers appareils et permettant d’obtenir un accès à celles-ci, a été révélé par des spécialistes.

Des experts ont révélé une vulnérabilité des processeurs d’ordinateurs qui permet à des malfaiteurs d’obtenir un accès à des fichiers et aux données stockées dans le mémoire de noyaux de processeurs.

Ce défaut, permettant à des applications ordinaires de «voir» une partie protégée de la mémoire des noyaux et de révéler le lieu de stockage des informations confidentielles, concerne presque tous les processeurs Intel, AMD et ARM qui équipent la plupart des ordinateurs fonctionnant sous Windows, Linux et macOS, ainsi que des smartphones, d’après l’article publié sur le site The Register.

Cet article indique également qu’en plus des ordinateurs personnels, des services Cloud font face à cette menace. 

Des développeurs de systèmes d’exploitation sont, d’après le site, capables de réparer le défaut, mais une telle mise à jour d’urgence de ceux-ci pourrait diminuer la performance des dispositifs de 30%.

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Le ministère de la Santé confirme plus de 45.000 contaminations en 24h
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
processeur, smartphones, mémoire, vulnérabilité, informations, défaut, informatique, Linux, Windows, AMD, Intel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook