Ecoutez Radio Sputnik
    Une éruption volcanique

    L’éruption d’un volcan passée inaperçue auprès des chercheurs

    © AP Photo / Salvatore Allegra
    Sci-tech
    URL courte
    0 32

    Il se peut que l’éruption d’un volcan sous-marin survenue à seulement 955 km des côtes de la Nouvelle-Zélande et que les chercheurs n’avaient pas étudiée pendant six ans ait été la plus puissante depuis 100 ans.

    L'éruption du volcan sous-marin Havre a été détectée par pur hasard: un passager d'un avion a vu une substance étrange se répandre sur la surface du Pacifique. Cela a eu lieu en 2012.

    Les océanologues avaient alors estimé qu'il s'agissait tout simplement de ponce remontée à la surface. Il a fallu six ans pour que les chercheurs comprennent l'ampleur de l'éruption à l'aide de robots téléguidés.

    Selon le Daily Mail, cette découverte enrichira nos connaissances sur la façon dont le magma remonte à la surface de l'écorce terrestre.

    L'éruption du Havre s'est produite à une profondeur de 1.600 mètres et sur une superficie de 150 mètres carrés. La lave a coulé de 14 orifices différents.

    Une équipe de chercheurs de l'Université de Tasmanie a utilisé des submersibles, y compris des robots télécommandés, pour cartographier, observer et collecter des échantillons du volcan.

    Au fond de l'océan ils ont découvert de vastes zones de terrain accidentées et lisses, ainsi que des tas de pierres ponces dispersées autour de la caldeira, la grande dépression en forme de chaudron qui se forme à la suite d'une éruption volcanique.

    Il s'est avéré qu'en terme de puissance, l'éruption du Havre était à peu près équivalente à la plus forte éruption que nous ayons vue sur Terre au 20e siècle.

    Lire aussi:

    Comment la plus puissante éruption sous-marine dans l’Histoire est passée inaperçue
    Éruption volcanique apocalyptique: les délais révisés
    «La civilisation n'a peut-être pas besoin de volcan meurtrier pour être détruite»
    Tags:
    volcan, éruption, océan Pacifique, Nouvelle-Zélande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik