Ecoutez Radio Sputnik
    Loin d’être inoffensif, ce produit alimentaire de consommation courante vous rend… fou

    Loin d’être inoffensif, ce produit alimentaire de consommation courante vous rend… fou

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    5110

    Consommer du sel en excès ne sera pas sans conséquences sur la santé, affirment des chercheurs. Selon eux, la consommation d’aliments trop salés entraîne démence et crise cardiaque.

    Ajouter trop de sel dans les plats ou manger des aliments naturellement très salés peut provoquer le développement d'une démence et la survenue d'une crise cardiaque, lit-on dans la revue scientifique Nature Neuroscience.

    Comme l'ont signalé des chercheurs, l'ingestion d'un repas salé déclenche la reproduction de cellules immunitaires qui bloquent l'émission d'oxyde d'azote, molécule essentielle au bon fonctionnement cérébral et cardiaque, relate la revue.

    «Les données que nous avons collectées témoignent que l'intestin joue un rôle primordial dans le fonctionnement du cerveau. Nous avons réussi à trouver un autre exemple de la manière dont la prise des repas influe sur notre comportement et notre santé, et à montrer que les mauvaises habitudes alimentaires ont des répercussions négatives sur les micro-vaisseaux sanguins du cerveau, ce qui mène au développement de la démence», a indiqué Giuseppe Faraco de l'Université Cornell.

    Pour parvenir à ces conclusions, M.Faraco et ses collègues ont mené une expérience sur des souris. Il leur ont fait consommer du sel en une quantité journalière qui dépassait les normes de 8 à 16 fois.

    Après quelques semaines de ce régime, les chercheurs ont constaté des modifications considérables dans les organismes de leurs cobayes. Leur tension était plus élevée, leur temps de réaction aux stimuli réduit et leur mémoire affaiblie.

    Lire aussi:

    Le sel, néfaste aussi pour le cerveau
    Un cerveau humain dans celui d’une souris: quelles conséquences?
    Un nouveau danger de l'alcool mis en évidence par une étude
    Tags:
    molécule, oxydes d'azote, démence, cellules, crise cardiaque, repas, alimentation, sel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik