Ecoutez Radio Sputnik
    Oceano

    Comment la plus puissante éruption sous-marine dans l’Histoire est passée inaperçue

    © Sputnik. Vladimir Astapkovich
    Sci-tech
    URL courte
    0 220

    On pourrait penser qu’il est difficile de ne pas remarquer une éruption volcanique, surtout si elle est très puissante. Pourtant, l’éruption du volcan sous-marin Havre en 2012, récemment considérée comme la plus forte depuis une centaine d’années, est d’abord passée inaperçue. Les chercheurs la décrivent.

    Les volcanologues de l'Université de Tasmanie ont décrit une grande éruption du volcan sous-marin le Havre, qui a eu lieu en 2012 mais qui, au départ, est passée inaperçue. Après l'avoir estimée, ils l'ont qualifiée de plus grande dans sa catégorie de ces 100 dernières années. Les résultats de leur étude ont été publiés dans la revue Science Advances.

    Les chercheurs ont ainsi découvert une grande «île» flottante dont la surface était de 400.000 kilomètres carrés et l'épaisseur de 3,5 mètres. La formation était composée de morceaux séparés de pierre ponce. Trois mois après l'éruption, la formation s'est désintégrée, certains de ses fragments ayant touché le fond de la mer, d'autres ont atteint les côtes des îles des Tonga, de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie.

    Éruption du volcan Mayon aux Philippines
    © AP Photo/ Earl Recamunda
    Grâce à un robot sous-marin autonome, les scientifiques ont détecté l'endroit de l'éruption. À des profondeurs de 1.220 mètres, ils ont découvert un caldera de 4,5 kilomètres, grande dépression circulaire qui est apparue après que la partie supérieure du volcan s'est écroulée à l'intérieur. Sur le fond du caldera, il y avait 14 trous par lesquels s'échappait de la lave, des cendres et de la pierre ponce.

    Selon les estimations des chercheurs, l'éruption du Havre a été une fois et demie plus puissante que l'éruption du volcan terrestre de Saint Helens en 1980 qui a été classée VEI 5.

    Lire aussi:

    L’éruption d’un volcan passée inaperçue auprès des chercheurs
    Éruption volcanique apocalyptique: les délais révisés
    «La civilisation n'a peut-être pas besoin de volcan meurtrier pour être détruite»
    Tags:
    éruption, océan, volcan, Nouvelle-Zélande, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik