Sci-tech
URL courte
4251
S'abonner

La fosse des Mariannes, ce cratère sous-marin géant en forme de croissant caché à presque 11 km de profondeur dans l’océan Pacifique, est remplie de secrets… Quelles créatures y habitent? Combien de fois l’homme y a tenté sa chance? Qu’arriverait-il à la Terre à cause de la pression si l’on retire un «bouchon imaginaire» de la fosse?

Comment est l'environnement à 11 kilomètres sous la mer?

Perdues dans la partie nord-ouest de l'océan Pacifique, les îles Mariannes sont extrêmement éloignées de la terre ferme. C'est là, à —10.994 mètres de profondeur, que se trouve le point le plus bas de la croûte terrestre, à savoir la fosse des Mariannes.

La pression de la masse de l'eau y est de 1.086 bars, comme si 1.000 éléphants se trouvaient ensemble sur le toit d'une voiture, selon les scientifiques. Cependant, la température de l'eau dans la fosse des Mariannes est relativement chaude, à savoir entre 1°C et 4°C. Cela est dû à de multiples sources hydrothermales.

La forme du cratère sous-marin n'est pas complètement verticale, mais plutôt en forme de croissant, de 2.500 kilomètres de long et de 70 kilomètres de large.

Les êtres humains à l'assaut du site le plus profond du monde

Outre le drone japonais Kaiko, le robot américain Nereus et le drone chinois Jiaolong, qui ont été lancés dans la fosse pour l'explorer, des hommes ont effectué trois plongées dans les profondeurs de la fosse des Mariannes.

1) Le scientifique Jacques Piccard, fils d'Auguste Piccard (inventeur du bathyscaphe), et le lieutenant de l'US Navy Don Walsh, ont effectué, le 23 janvier 1960, la première plongée, à bord du bathyscaphe Triest. Ils ont plongé à —10.916 mètres.

Cette première plongée a permis d'établir qu'il y existe des formes de vie. Grâce à cette découverte, des puissances mondiales ont renoncé à y entreposer des déchets radioactifs.

2) Le célèbre réalisateur américain James Cameron, à bord du bathyscaphe Deepsea Challenger conçu en Australie, a atteint, le 25 mars 2012, la profondeur de —10.898 mètres. Restant assis à l'intérieur de cette capsule, Cameron a passé trois heures dans les profondeurs extrêmes et a pris des clichés et collecté des échantillons qui ont servi de supports pour son film documentaire Deepsea Challenge 3D.

Je viens d'atteindre le fond des océans. Cela n'avait jamais été aussi cool de toucher le fond. Je suis impatient de partager avec vous ce que je suis en train de voir

3) L'expédition du navire Okeanos Explorer, appartenant à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), a plongé dans la fosse des Mariannes dans la période comprise entre le 20 avril 2016 et le 10 juillet. Les cinq chercheurs à bord du submersible ont également lancé une diffusion en direct depuis leur navire sur YouTube grâce au système de Telepresence. C'était la première expédition collective dans la fosse mais les chercheurs n'ont atteint que —6.000 mètres.

4) Le célèbre voyageur russe Fiodor Konioukhov envisage lui aussi de plonger dans la fosse des Mariannes.

Les étranges créatures habitant dans la fosse des Mariannes (photos, vidéos)

1) Grâce au ROV (petit sous-marin contrôlé à distance) Deep Discoverer, les scientifiques de l'Okeanos Explorer ont exploré la fosse des Mariannes et y ont découvert d'étranges animaux tels qu'une méduse aux couleurs singulières.

2) Grâce aux caméras de l'Okeanos Explorer, les scientifiques ont également pu découvrir plusieurs autres types de créatures, tels que des poissons fantômes, différents coraux, ainsi que des vers, mais la plupart d'entre eux n'ont pas encore reçu de noms exacts.

3) Des scientifiques britanniques ont découvert une espèce de gastéropode opisthobranche marin (Pseudoliparis swirei) à 8,1 kilomètres de profondeur dans la fosse des Mariannes.

Le volcan sous-marin Daikoku

Le volcan sous-marin Daikoku se trouve environ à 414 mètres de profondeur dans la fosse des Mariannes. Daikoku a quelque chose de rarissime sur notre planète, à savoir un lac de soufre fondu. Le seul analogue à ce lac se trouve sur le satellite de Jupiter, Io.

Les changements sur la Terre à cause de la fosse des Mariannes?

En décembre 2017, une courte vidéo montrant ce que serait arrivé à la Terre et aux océans si l'on tire un «bouchon imaginé» de 10 mètres de la fosse des Mariannes est apparue sur internet. Selon ses auteurs, la surface topographique de la Terre aurait beaucoup changé et les océans se seraient complètement desséchés. Sauf que, selon ce modèle, il aurait fallu trois milliards d'années.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Tags:
créature, mer, océan, James Cameron, fosse des Mariannes, océan Pacifique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook