Sci-tech
URL courte
241
S'abonner

L’on peut désormais tirer les vers non seulement du nez, mais aussi des yeux. Des médecins ont extrait 14 vers de l’œil d’une jeune femme de 26 ans. Ce genre de maladie n’avait auparavant été détecté que chez des animaux. Cependant, les scientifiques ont appris que les Hommes peuvent aussi y être sujets.

Les scientifiques ont découvert que les vers Thelazia gulosa (une espèce d'helminthes), que l'on ne trouvait auparavant que chez les animaux, peuvent parasiter les humains, révèle le site Live Science.

Ils citent notamment l'histoire d'une Américaine âgée de 26 ans, qui a découvert dans son œil un ver transparent de 1,3 centimètre de long, en 2016, lors d'une partie de pêche. 

Après une semaine de maux de tête persistants et d'irritation des yeux, la jeune femme est allée chez le médecin. Pendant les 20 jours qui ont suivi, les médecins ont extrait de la conjonctive (un tissu transparent recouvrant l'œil) 14 vers Thelazia.

L'article précise que si les vers se trouvent pendant longtemps dans l'œil d'une personne, cela peut entraîner des lésions cornéennes allant jusqu'à la cécité. 

Cependant, la femme en question n'a pas eu de séquelles, et les sensations désagréables ont immédiatement disparu après l'élimination des parasites, sans causer de traumatisme à l'œil.

Plus tard, des experts américains ont établi que ces vers appartenaient à l'espèce Thelazia gulosa, que l'on ne trouvait auparavant que chez un certain nombre d'animaux, notamment les chats, les chiens, les renards et les bovins. 

Les chercheurs estiment que ces parasites ont pénétré dans l'œil de la femme par le biais des mouches Musca autumnalis, se nourrissant de sécrétions autour des yeux, de la bouche et des narines des animaux.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Tags:
yeux, femmes, vers, médecine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik