Sci-tech
URL courte
181
S'abonner

Cette bibliothèque japonaise innovante, du jamais vu dans le monde de l’architecture, est censée aider les habitants de ce pays souvent exposé aux tremblements de terre à faire face aux dégâts de ces catastrophes naturelles. Grâce à un concept d’un architecte japonais, les livres de cette étagère intégrée dans une maison ne tombent jamais.

Conçue par l'architecte japonais Shinsuke Fujii, une petite maison contemporaine avec un mur penché, portant le nom de Maison à Shinyoshida, est située dans le quartier à flanc de la colline de Yokohama, au Japon. Ce qui la distingue des autres, c'est une grande bibliothèque du plancher au plafond qui est intégrée au mur en diagonale orienté vers l'ouest, ce qui permet non seulement aux propriétaires d'accéder facilement aux livres, avec ses étagères servant également d'échelle, mais aussi de s'assurer que les livres ne tombent pas sur le sol en cas de tremblement de terre.

La bibliothèque est le point central du design et fait partie intégrante de la stabilité structurelle de la maison. Renforcée de béton et de bois, la maison s'étend sur un niveau supérieur, qui dispose d'un salon ensoleillé. Chaque montant incliné de la bibliothèque est incrusté dans une poutre apparente du toit, accentuant les lignes intérieures audacieuses de la maison.

​À l'extérieur, la forme oblique de la structure comporte des bandes verticales de revêtement en métal gris mat. Les minces fenêtres à fentes de la cuisine et de la salle à manger offrent une intimité depuis la rue, tandis que les grandes fenêtres supérieures inondent l'espace de lumière.

Lire aussi:

Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
bibliothèque, séisme, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook