Sci-tech
URL courte
282
S'abonner

S’il est notoirement admis que faire du sport est bénéfique pour la santé pour de multiples raisons, un nouveau lien entre le jogging et l’amélioration de la mémoire a été établi par des spécialistes de l’Université Brigham Young.

Le jogging diminue l'influence négative du stress sur l'hippocampe, qui joue un rôle central sur la mémoire, affirment des chercheurs américains de l'Université Brigham Young dans un article publié dans la revue Neuroscience.

La mémorisation de l'information se déroule de manière optimale lors d'une transmission synaptique entre deux neurones, indiquent les scientifiques. Néanmoins, un stress chronique ou durable affaiblit cette transmission, impactant ainsi négativement la mémoire de l'individu.

Pour établir un lien entre le jogging et l'amélioration de la mémoire, les scientifiques ont effectué une expérience sur des rongeurs, placés dans une situation de stress. L'expérience a démontré que les souris qui couraient dans la roue affichaient de meilleurs résultats par rapport à celles qui restaient dans une situation de quiétude tout au long de l'étude. De plus, les rongeurs qui ont pratiqué cette activité physique faisaient moins d'erreurs dans les exercices de mémoire lorsqu'ils devaient trouver une sortie dans un labyrinthe.

D'après les auteurs de la recherche, les résultats obtenus ont permis de constater qu'il serait possible d'améliorer facilement la mémoire grâce au jogging.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
jogging, stress, mémoire, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik