Ecoutez Radio Sputnik
    mais

    Et si les OGM étaient utiles?

    © Photo. Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    10217

    Alors que les débats sur l’éventuel danger des OGM bat son plein en Europe, des scientifiques italiens apportent aujourd’hui une nouvelle approche. Selon leur recherche, le maïs transgénique ne représenterait pas de risques, bien au contraire, il posséderait des effets bénéfiques inattendus.

    Si les éventuels risques de consommation d'organismes génétiquement modifiés (OGM) continuent à faire couler beaucoup d'encre, des scientifiques italiens de l'université de Pise inclinent à affirmer désormais tout le contraire après avoir mené une méta-analyse comparant plus de 6.000 études publiées entre 1996 et 2016 par des chercheurs américains, canadiens et européens.

    Ainsi, d'après les spécialistes italiens, le maïs transgénique, outre un rendement plus important pour les agriculteurs (à hauteur de 5,6 % et 24,5 % entre 1996 et 2016), présenterait l'avantage de contenir moins de toxines que le maïs naturel.

    «Les résultats indiquent clairement que le grain de maïs génétiquement modifié contient moins de mycotoxines (29 %), de fumonisine (31 %) et de trichothécènes (37 %) que son homologue naturel», peut-on lire dans l'étude présentée dans La Repubblica.

    Il découle donc de cette recherche que le maïs transgénique contiendrait moins de mycotoxines, ces produits toxiques de l'activité vitale de champignons.

    D'après les spécialistes, les OGM n'affectent pas la vie des organismes non-ciblés, comme, par exemple, des insectes qui vivent dans les champs de maïs sans nuire aux semailles (à part des braconides). Ils impactent au contraire les parasites ciblés.

    La masse bio des plantes OGM se décompose plus vite ce qui aurait également, selon les chercheurs, des effets bénéfiques sur la fertilité de la terre qui pourrait ainsi produire plus de maïs.

    De plus, celui qui consomme le blé transgénique risquerait moins de s'empoisonner par des mycotoxines. De plus, le blé est décontaminé des toxines avant de rejoindre les assiettes de consommateurs.

    Tout cela permet aux chercheurs d'affirmer que le maïs transgénique serait plutôt sans danger pour les consommateurs et pèserait moins lourd sur le portefeuille des producteurs.

    Lire aussi:

    La Chine est prête à rassasier les Américains de riz transgénique
    WSJ: les producteurs de blé russes dament le pion à leurs concurrents US
    Comment le réchauffement climatique transforme la Russie en superpuissance agricole
    Tags:
    maïs, chercheurs, science, santé, OGM
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik