Sci-tech
URL courte
674
S'abonner

Andrew Ross Sorkin, journaliste de la chaîne CNBC, a testé le 3 mars le robot sud-coréen Method-2 et a confié aux journalistes qu’il «était un peu effrayé». Qu’est-ce qui rend ce robot si extraordinaire?

Il marche comme un humain mais fait trembler le sol sous son poids: un robot sud-coréen de quatre mètres de haut, contrôlé par un pilote installé dans son torse, a fait ses premiers pas le 3 mars sous les yeux des journalistes.

Dessiné par un vétéran des blockbusters de science-fiction, Method-2, 1,5 tonne, présente une ressemblance frappante avec certains des robots militaires du film «Avatar».

Ses créateurs de la société de robotique Hankook Mirae Technology affirment qu'il s'agit du premier robot bipède «habité».

Le robot, qui est plus de deux fois plus grand qu'un être humain, peut être contrôlé à distance, ou par un pilote prenant place dans son torse.

Les bras du robot, pesant chacun 130 kg, reproduisent alors les mouvements du pilote.

Il «a été construit pour travailler dans des zones dangereuses où les hommes ne peuvent intervenir» sans protection, affirme Yang Jin-Ho, Président de Hankook Mirae Technology.

On ignore encore à quoi servira cette créature. M. Yang explique qu'elle pourrait n'être qu'un prototype pour permettre ensuite de réaliser des robots de toute taille, en fonction des besoins.

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
«La reprise du combat»: des manifestants contre la loi Sécurité globale se réunissent de nouveau à Paris - vidéo
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
Tags:
robot, technologies, science, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook