Sci-tech
URL courte
4200
S'abonner

Une fusée-porteuse Soyouz-ST-B a décollé depuis le site spatial de Kourou après un retard d’une demi-heure lié aux conditions météorologiques. Il s’agit du premier tir pour ce lanceur depuis Kourou depuis mai 2017.

Un lancement de Soyouz-ST-B avec quatre satellites de télécommunications O3b s’est tenu vendredi à 14h10, heure locale (18h10, heure de Paris), au Centre spatial guyanais de Kourou, a annoncé Arianespace, l’opérateur du centre.

Initialement programmé pour 17h37 (heure de Paris), le lancement a été retardé d’une demi-heure en raison d’une mauvaise météo. Le compte à rebours avait été arrêté 11 minutes avant l’heure initiale de décollage.

La fusée transporte quatre satellites O3b, O3b signifiant «other 3 billions», soit «3 autres milliards» de personnes qui auront désormais accès à internet haut débit.

​Ces engins, qui seront placés à une orbite terrestre moyenne, à environ 8.000 km d’altitude, rejoindront la nouvelle constellation européenne de télécommunications. Deux des quatre satellites doivent se séparer du Soyouz deux heures et une minute après le décollage. Les deux autres satellites les suivront 21 minutes plus tard.

​Le lancement a été réalisé au profit du réseau exploité par O3b, un opérateur de satellites de télécommunications basé aux États-Unis et filiale de la société luxembourgeoise SES.

Il s’agit du premier tir pour le lanceur Soyouz depuis Kourou en un an.

​Les lanceurs Soyouz-ST-B ont déjà mis en orbite des satellites O3b en juin 2013, ainsi qu’en juillet et en décembre 2014. Chaque fois, un Soyouz tiré depuis Kourou a placé en orbite quatre satellites de cette famille.

Centre spatial de Kourou
© RIA Novosti
Centre spatial de Kourou

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Tags:
lanceur, satellite, Centre spatial guyanais à Kourou, O3b (satellite), Soyouz-ST, Arianespace, Kourou, Guyane française
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook