Sci-tech
URL courte
381
S'abonner

Les antihistaminiques utilisés pour combattre les réactions allergiques peuvent entraîner une diminution de la fertilité masculine, annoncent des scientifiques de l'Institut argentin de biologie et de médecine expérimentale.

Les biologistes de l'Institut argentin de biologie et de médecine expérimentale à Buenos Aires ont révélé un lien entre les médicaments destinés à combattre les réactions allergiques et la stérilité masculine. Leur étude a été publiée dans la revue Reproduction.

Au cours de l'étude, les biologistes ont analysé les recherches scientifiques des 40 dernières années, liées à l'effet de ces médicaments sur la santé des différents animaux. Les scientifiques ont attiré l'attention sur le fait que le blocage de l'activité de l'histamine à long terme a un effet négatif sur la production de testostérone.

Cela, notent les auteurs de l'étude, peut conduire à un changement de la forme des spermatozoïdes, à une diminution de leur activité et de leur quantité. Les chercheurs notent la nécessité d'études à grande échelle sur les humains pour comprendre la relation entre les antihistaminiques et la fertilité. Pour l'instant, les biologistes recommandent aux hommes de ne pas abuser de ces médicaments.

 

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
stérilité, biologie, allergie, chercheurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook