Ecoutez Radio Sputnik
    Viking. Image d'illustration

    Les Vikings vivaient-ils vraiment en Amérique?

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    180

    Une colonie mythique de Vikings, fondée 500 ans avant l’arrivée en Amérique de Christophe Colomb, aurait été découverte au Nouveau-Brunswick, selon des archéologues.

    Des chercheurs ont découvert les restes d'un village de Vikings scandinaves dans le Nouveau-Brunswick, au Canada, construit il y a mille ans, soit 500 ans avant l'arrivée en Amérique de Christophe Colomb, relate le Daily Mail.

    Trois éléments clés ont permis d'identifier cette colonie mythique, connue sous le nom de Hop, à savoir une abondance de raisins, de saumons et de canoës fabriqués à partir de peau animale, selon les légendes.

    À présent, un expert affirme que le seul endroit correspondant à cette description est la région de la baie de Miramichi, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick. Ce serait la deuxième colonie des vikings à (prétendument) avoir été trouvée en Amérique du Nord, bien qu'il puisse être difficile de prouver cette nouvelle théorie de façon concluante.

    Birgitta Wallace, archéologue canadienne, estime que le nom Hop pouvait correspondre à plusieurs villages saisonniers. À travers différentes hypothèses, les chercheurs ont suggéré qu'il aurait pu se situer en Terre-Neuve, en Nouvelle-Écosse, à New York et sur d'autres sites.

    Le site récemment mis au jour pourrait bien avoir été un camp d'été, ce qui signifie que les bâtiments n'auraient pu être utilisés que pendant quelques mois.

    La base principale des Vikings se trouvait à l'époque au Groenland et les restes des morts ont probablement été ramenés là-bas.

    Lors des fouilles du site, on a découvert des preuves suggérant un traitement possible du minerai de fer trouvé dans les tourbières. Les archéologues ont découvert environ 13 kg de laitier dans un foyer qui, selon eux, était utilisé pour traiter le minerai de fer avant qu'il ne soit fondu dans un four. Des pierres noircies, brûlées par la chaleur extrême, ont également été déterrées sur le site.

    Lire aussi:

    Une énorme bague perdue par un «géant» découverte dans l’Essex
    L’ivoire de morse fournit des indices sur le destin des colonies viking perdues
    Attention danger: une centrale nucléaire sur la route de l’ouragan Florence aux USA
    Tags:
    Vikings, archéologie, histoire, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik