Sci-tech
URL courte
643
S'abonner

Les liens entre les neurones portant une information immédiate se renforcent lors de notre sommeil, tandis que ceux qui s’occupent de tâches momentanément insignifiantes s’affaiblissent. Ceci fait que les souvenirs les moins importants s’effacent.

Des spécialistes de l'Université de Cambridge se sont interrogés sur les processus qui ont lieu pendant notre sommeil, indique le portail MedicalXpress.

Dans le cadre de leur recherche, les spécialistes ont stimulé des réseaux de neurones de souris pendant que ces dernières se trouvaient dans un état semblable à celui du sommeil chez les êtres humains.

L'expérience a permis de constater que les liens entre les neurones portant une information immédiate se renforcent lors de notre sommeil, tandis que ceux qui s'occupent de tâches momentanément insignifiantes s'affaiblissent.

«Bien que le cerveau possède une quantité de mémoire extraordinaire, le maintien des réseaux de neurones et de leur activité demande beaucoup d'énergie. Il est donc plus efficace de conserver uniquement ce qui est nécessaire. Même sans sauvegarder toute les informations obtenues, le cerveau consomme 20% des calories que nous recevons», explique la directrice du projet de recherche, Ana González Rueda.

D'après elle, ce mécanisme aide à éviter une surexcitation du système nerveux. De plus, le cerveau se retrouve également capable de retenir des informations plus importantes pendant longtemps, sans perdre de faits indispensables.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Un garde-pêche roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Tags:
rêve, sommeil, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook