Ecoutez Radio Sputnik
    femme

    Cesser de vieillir et trouver le bonheur: ce que promet la science dans un futur proche

    © Sputnik . Vladimir Sergeev
    Sci-tech
    URL courte
    0 44

    Chaque année, grâce aux efforts des scientifiques, les possibilités de la société moderne s'élargissent. Les nouvelles inventions nous permettent d'avoir de plus en plus de temps et de forces libres, et de contrecarrer la routine ouvrière et ménagère.

    A l'heure actuelle, la science et la technologie sont les meilleurs alliées des femmes non seulement sur la voie vers la réalisation de soi et le dévoilement de leur potentiel professionnel, mais également pour le divertissement et la satisfaction des besoins esthétiques.

    Les inventions des universités russes rattachées au Projet 5-100 répondent à ces exigences de notre époque.

    MISiS: fabriquer ses meubles et ses vêtements à portée de tous

    Sur la base de l'Université nationale de science et de technologie MISiS a été créé le premier "FabLab" en Russie. Ce mouvement, dont le nom est une contraction de «laboratoire de fabrication» en anglais (fabrication laboratory), est apparu au début du XXIe siècle et s'est rapidement popularisé à travers le monde. Les membres du FabLab créent de nouveaux modèles de vêtements, de meubles, d'éléments de décor à partir de pratiquement tous les matériaux, du contreplaqué au carton en passant par le métal et le plastique.

    Aujourd'hui, les designers utilisent même l'impression 3D à ces fins. Cette technologie apporte des possibilités pratiquement illimitées pour créer des objets de différentes formes, textures et volumes. Les spécialistes affirment que dans un avenir prévisible, on trouvera dans chaque appartement une imprimante 3D avec laquelle il sera possible d'imprimer ses vêtements selon ses propres mensurations.

    Selon les chercheurs de l'université MISiS, pour fabriquer un quelconque objet il suffira bientôt de transmettre à l'assembleur moléculaire des instructions sous la forme d'un fichier informatique.

    MFTI: la lutte contre le vieillissement

    Des chercheurs de l'Institut de physique et de technologie de Moscou (MFTI) ont adopté une approche fondamentale de la création de nouvelles technologies "anti-âge". Selon le chef du laboratoire de modélisation des systèmes vivants du MFTI Piotr Feditchev, du point de vue mathématique le vieillissement n'est pas inéluctable et il est possible de pratiquement stopper le processus de vieillissement des cellules.

    "Ces cinq dernières années, nous cherchons des approches thérapeutiques du problème du vieillissement conjointement avec les meilleurs experts internationaux dans ce domaine et nous espérons d'ici deux ou trois ans proposer sur le marché une solution qui fera significativement reculer la vieillesse. Très prochainement, les médicaments contre le vieillissement permettront de supprimer les changements d'âge, de réduire au minimum la probabilité de contraction de maladies et d'améliorer la qualité de la vie des personnes âgées, a déclaré l'expert.

    Il rappelle l'existence d'animaux dont l'organisme ne vieillit pas de facto, ou vieillit à une vitesse infiniment petite, par exemple les rats nus de sable et les chauves-souris. Ces derniers n'affichent pas les signes caractéristiques du vieillissement: à un âge avancé ils ne tombent pas plus fréquemment malades et ne meurent pas plus souvent. La mise au point de moyens permettant de faire passer l'organisme humain à un tel mode de fonctionnement pourrait être l'une des options les plus prometteuses pour lutter contre le vieillissement.

    Ces moyens, d'après Piotr Feditchev, pourraient faire leur apparition en Russie et dans le monde très prochainement.

    KFU: des diamants de couleur

    Sur le marché mondial des pierres précieuses, les diamants de couleur vive — dits "fantaisie" — valent des dizaines voire des centaines de fois plus que les diamants transparents. Le prix de certaines couleurs atteint 300 000 dollars le carat. Oleg Lopatine, professeur de minéralogie et de lithologie à l'université fédérale de Kazan (KFU), copropriétaire du brevet "Méthode d'obtention de diamants fantaisie de couleur jaune et rouge", a réussi à reproduire, conjointement avec ses collègues de l'Institut de physique et de technologie de Kazan, le processus naturel de naissance des diamants de couleur par implantation ionique.

    Dans l'accélérateur de rayons à ions, des ions sont implantés dans l'échantillon et s'installent à des endroits précis de la grille cristalline. Au final, à partir du béryllium incolore il est possible d'obtenir un émeraude vert (en le bombardant d'ions de chrome) ou du béryl bleu (avec des ions de fer). L'adamantine peut être transformée en rubis rouge ou en saphir bleu.

    Avec ce dispositif, il est possible d'obtenir un diamant jaune en seulement 5 minutes, et un diamant noir en moins d'une heure. Dans la nature, ce processus prend des millions d'années.

    ITMO: une "Maison intelligente sûre"

    La "maison intelligente" est une invention scientifique qui incarne le rêve de nombreuses ménagères. Le logiciel assure le confort et une économie d'énergie, sait reconnaître des situations concrètes et y réagir en adéquation.

    A l'heure actuelle, ces technologies sont activement introduites mais les solutions proposées possèdent plusieurs lacunes: elles sont coûteuses, sont limitées par les brevets étrangers et, surtout, ne sont pas protégées des attaques extérieures.

    Sergueï Zimnenko, Denis Nevmerjitski et Alexeï Silaev, spécialistes de la chaire des technologies informatiques sûres de l'Université nationale de recherche sur les technologies informatiques, la mécanique et l'optique de Saint-Pétersbourg, ont travaillé sur un système en se basant sur les principes de sécurité.

    D'après les chercheurs, le principal problème des solutions proposées sur le marché réside dans l'absence d'attention suffisante au cryptage des données transmises. L'élaboration des chercheurs de l'ITMO permet d'obtenir un meilleur niveau de sécurité par rapport aux produits des concurrents.

    Sur la base du concept de "Maison intelligente sûre", les chercheurs ont également conçu une prise de courant intelligente pouvant être contrôlée à distance à l'aide de capteurs et d'un protocole spécial. Surtout, elle est protégée contre le piratage: seul son propriétaire peut l'allumer et l'éteindre à distance.

    La prise est intelligente également parce qu'elle permet de mesurer la consommation d'électricité des appareils connectés. Et si trop d'appareils sont branchés, le propriétaire reçoit une notification lui indiquant qu'il faut débrancher l'un d'eux pour ne pas surcharger la prise.

    MEPhI: un assistant doté d'une intelligence artificielle pour toutes les tâches

    Le professeur Alexeï Samsonovitch de l'Institut des systèmes cybernétiques intelligents du MEPhI (Institut d'ingénierie physique de Moscou) de l'Université nationale de recherche nucléaire, perfectionne actuellement l'agent Virtual Actor, qui possède une intelligence narrative et émotionnelle.

    "L'intelligence artificielle (IA) peut faciliter aussi bien la vie professionnelle que ménagère de l'être humain en assumant de nombreuses tâches", affirme le chercheur.

    "A son époque, l'ordinateur a remplacé la calculette, la planche à dessin et les instruments de musique; le smartphone a remplacé l'appareil photo, le dictaphone, l'ordinateur et même la lampe de poche — tout en un. A présent il faut s'attendre à l'apparition d'un nouveau logiciel qui remplacera Photoshop, Word et toutes les autres applications avec pour seule différence qu'il saura lui-même ce dont vous avez besoin", estime Alexeï Samsonovitch.

    Il explique que l'utilisateur communiquera avec son ordinateur ou son smartphone comme avec un individu.

    "Vous aurez une interaction non pas comme avec un instrument, mais comme avec un partenaire ou un assistant. Il comprendra vos émotions, vos objectifs et la situation dans le monde environnant. Il est question d'une certaine singularité: toutes les possibilités fonctionnelles se résumeront en un point, ce qui donnera un choix complet d'options", conclut le chercheur.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    Comment les universités russes ont percé dans les classements mondiaux en 2017
    Pas à pas, la Chine expulse les USA de l’arène de l’intelligence artificielle
    Prédire la mort désormais possible?
    Tags:
    bonheur, science, santé, vie, Université nationale de technologie et de recherche (MISIS)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik