Ecoutez Radio Sputnik
    Mars

    Les différences d’altitudes sur Mars enfin expliquées

    CC0 / ColiN00B / Mars
    Sci-tech
    URL courte
    0 44

    Il y a des milliards d’années, des flux d’eau coulaient sur la surface martienne et se déversaient dans un énorme océan. Le temps passant, l’eau s’est soit évaporée dans l’espace, soit s’est accumulée aux alentours des pôles en formant une calotte glaciaire. Des chercheurs ont pris pour objectif d’étudier cette époque lointaine et mystérieuse.

    Sur la surface de la Planète rouge, il y a des formations rocheuses, dont la structure ressemble à celle d'un littoral terrestre, bien qu'elles aient une grande différence d'altitude variant de plusieurs centaines de mètres à quelques kilomètres. Une équipe de chercheurs a émis l'hypothèse selon laquelle l'apparition d'une énorme région volcanique pouvait être à l'origine de ces différences d'altitude, relate la revue Nature

    Le renflement de Tharsis est la structure la plus importante de la surface martienne: ce plateau d'une taille imposante abrite également la montagne la plus haute de notre Système solaire, à savoir l'Olympus Mons dont la hauteur dépasse 20 kilomètres. La formation du plateau, souligne le site Die Welt der Physik, aurait pu engendrer deux effets ayant un impact considérable sur l'océan d'antan: d'un côté, la topographie de la planète a changé dans la foulée; d'un autre côté, la formation de cette structure géante aurait pu renverser l'axe de rotation de la Planète rouge, expliquent les scientifiques.

    «Il n'est pas exclu que la formation du renflement de Tharsis ait déplacé les pôles d'environ 20 degrés», suppose Robert  Citron, chercheur à l'université de Californie à Berkeley. «Mais cela n'est pas suffisant en soi pour expliquer les différences d'altitude actuelles», ajoute-t-il. Il faudrait également prendre en compte la déformation des roches avoisinantes par l'énorme masse de la région de Tharsis, qui s'étend de nos jours sur des milliers de kilomètres.

    Cette nouvelle théorie permet entre autres de mieux dater la période durant laquelle un océan aurait existé sur la surface de Mars. Les chercheurs supposent qu'un océan baptisé Arabia, aurait existé sur Mars il y a environ quatre milliards d'années, avant d'être par la suite supplanté — il y a environ 3.6 milliards d'années — par un océan nommé Deuteronilus, dont la forme du littoral est encore visible aujourd'hui.

    Lire aussi:

    Nouvelle théorie: où sont passées les dernières réserves d’eau de Mars?
    La vie a-t-elle déjà existé sur Mars?
    Une nouvelle avancée dans la compréhension de la «zone d'ombre» au centre du Pacifique
    Tags:
    volcan, espace, recherches, Californie, Mars
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik