Ecoutez Radio Sputnik
    Médecins

    Des médecins indiquent le meilleur moyen de se protéger contre le cancer

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    20698

    De nombreux cas de développement du cancer pourraient être évités à condition de changer à temps son mode de vie et de suivre quelques conseils simples et accessibles à tous.

    Plus de 2.500 cas de cancer par semaine, soit 135.500 par an, pourraient être évités si l'on change à temps de mode de vie, selon des informations de l'Institute of Cancer Research, a rapporté le portail EurekAlert.

    Ainsi, d'après les spécialistes, la cause principale du développement du cancer, parmi celles qui pourraient être évitées, réside dans le tabagisme. Et ceci, malgré le fait que beaucoup de fumeurs ont déjà renoncé à cette habitude néfaste au cours de ces dernières années.

    Comme l'indique une recherche publiée dans la revue British Journal of Cancer, rien qu'en 2015, le tabagisme a provoqué plus de 32.200 cas de cancer chez les hommes, soit 17,7% de l'ensemble des cas de cancer, contre 22.000 chez les femmes, soit 12,4%.

    Parmi les facteurs de risque figurent également l'obésité et l'excès de rayons ultraviolets lors du bronzage.

    Par la suite, les scientifiques citent également la consommation excessive d'alcool, la mauvaise écologie et l'insuffisante consommation de fibres alimentaires.

    «Favoriser le choix d'un mode de vie sain ne garantit pas que la personne ne sera pas atteinte par le cancer, mais augmente considérablement ses chances de combattre cette maladie. Nous avons des chiffres qui le montrent clairement», a conclu le directeur du Centre, Harpal Kumar.

    Lire aussi:

    Ce que les médecins recommandent pour éviter de développer un cancer
    Et si la perte de poids pouvait aider à éviter le cancer du sein?
    Voilà pourquoi les dîners tardifs sont dangereux pour la santé
    Tags:
    tabagisme, écologie, alcool, cancer, chercheurs, science
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik