Sci-tech
URL courte
7295
S'abonner

L'«étoile des extraterrestres» située dans la constellation du Cygne a subi une brusque fluctuation de luminosité que les chercheurs ne savent pas encore expliquer.

Objet de l'intense attention des astronomes, l'étoile KIC 8462852, plus connue comme l'étoile de Tabby, vient de subir sa plus importante baisse de luminosité depuis 2013.

La fluctuation a été enregistrée par l'astrophysicienne Tabetha Boyajian à qui l'étoile doit son surnom. Pour le moment, la chercheuse et son équipe ne sont toujours pas en mesure de donner une explication à cette baisse de luminosité.

Située dans la constellation du Cygne, cette étoile a attiré l'attention des chercheurs en 2015, lorsque les données du télescope spatial Kepler ont permis de remarquer des anomalies de l'intensité de la luminosité de KIC 8462852. Par la suite, les astronomes ont établi que ces variations, débouchant parfois sur des baisses de luminosité de l'ordre de 20%, étaient fort irrégulières et ainsi très difficiles à expliquer.

Ces observations ont donné lieu à tout un éventail de théories, allant jusqu'à la théorie farfelue d'une civilisation extraterrestre ayant construit une énorme centrale solaire en orbite autour de l'étoile.

Or, fin 2016, les chercheurs sont parvenus à la conclusion que ces variations étaient probablement provoquées par la présence d'un vaste nuage de poussière situé autour de l'étoile et dont la période orbitale est de sept cents jours terrestres.

Lire aussi:

Propos polémiques sur la police: Camélia Jordana lance un défi à Christophe Castaner
Attaqué par Le Monde, Michel Onfray rétorque que le journal a soutenu le communisme et la pédophilie
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Tags:
extraterrestres, luminosité, astronomie, étoile, Univers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook