Sci-tech
URL courte
627
S'abonner

A base de plastique et d'aluminium, des ingénieurs de l'Université de Californie à Irvine ont créé un matériau qui ne peut pas être détecté par les capteurs infrarouges.

S'inspirant d'une étonnante capacité détectée chez les calamars, des chercheurs de l'Université de Californie à Irvine ont inventé un matériau invisible aux capteurs infrarouges, qui peut ainsi servir à la fabrication de vêtements de camouflage.

«Nous avons réussi à obtenir un matériau souple qui peut refléter la chaleur tout comme la peau d'un calamar reflète la lumière», a fait savoir le professeur Alon Gorodetsky, cité par sciencedaily.com.

Selon le chercheur, le matériau en question peut avoir une surface lisse et ridée, ce qui permet de modifier de façon significative la manière dont il reflète la chaleur.

Lorsque la surface du matériau est ridée, la chaleur se dissipe et l'objet devient presque invisible au scanner infrarouge. En revanche, la surface lisse provoque l'effet inverse, permettant aux capteurs de détecter facilement l'objet.

Selon sciencedaily.com, ce nouveau matériau est fabriqué à base d'aluminium, de plastique et de simples rubans adhésifs.

Lire aussi:

Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Ni requin, ni dauphin: des pêcheurs gallois sont tombés sur cette énorme créature marine – vidéo
Tags:
ingénieurs, infrarouge, camouflage, Université de Californie à Irvine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook