Ecoutez Radio Sputnik
    Un médecin

    La science parvient à expliquer les causes des cancers infectieux

    © Fotolia / kasto
    Sci-tech
    URL courte
    162

    Des scientifiques ont décrit deux types de maladies malignes transmissibles affectant le diable de Tasmanie. Ils ont également déterminé les raisons pour lesquelles cette espèce de mammifère était plus sensible aux cancers infectieux que les autres animaux.

    Les scientifiques de l'Université de Cambridge ont analysé deux types de maladies malignes transmissibles, qui affectent le diable de Tasmanie (Sarcophilus harrisii), espèce de marsupiaux ne vivant que sur l'île de Tasmanie, au sud de l'Australie. Ils sont notamment parvenus à déterminer les raisons pour lesquelles cette espèce de mammifère est plus sensible aux cancers infectieux que les autres animaux, relate le portail EurekAlert!

    Il existe huit types de cancers transmissibles qui affectent les chiens, les diables de Tasmanie et les mollusques bivalves marins. Les chercheurs pensaient que puisque ces maladies sont très rares, les marsupiaux l'attrapaient occasionnellement. Cependant, la découverte d'un deuxième type de tumeurs malignes contagieuses a indiqué que le Sarcophilus harrisii avait des caractéristiques qui le rendaient vulnérable à cette pathologie.

    Il s'est avéré que l'apparition de ces deux catégories de cancer est favorisée par des mutations similaires et que les tumeurs se développent à partir de tissus presque similaires.

    Puisque les animaux se mordent souvent au museau lorsqu'ils se battent pour la nourriture ou pour s'accoupler, des tumeurs peuvent se développer à partir des cellules impliquées dans la cicatrisation. Il est notamment démontré que les produits bloquant les voies biochimiques impliquées dans la régénération tissulaire inhibent la croissance des tumeurs faciales.

    Les chercheurs estiment que les humains pourraient également contribuer à la propagation des tumeurs car le nombre de diables de Tasmanie a brusquement chuté. En conséquence, la diversité génétique nécessaire pour adapter le système immunitaire aux cellules malignes a diminué.

     

    Lire aussi:

    Les universités russes s'arment contre le cancer
    Des chercheurs proposent de «faire mourir de faim» les cellules cancéreuses
    Combien de types de cancer peut-on voir dans une goutte de sang?
    Tags:
    recherche, maladie, science, cancer, animaux
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik