Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier tir spatial depuis le cosmodrome russe Vostochny (archives photo)

    Poutine précise quand la Russie testera son nouveau lanceur spatial superlourd

    © Sputnik . Marina Lisceva TASS/ Pool
    Sci-tech
    URL courte
    2220

    Le Président russe a annoncé jeudi que les tests du nouveau lanceur spatial superlourd russe, prévus pour se faire à partir d’un site spatial situé en Sibérie, commenceraient au plus tard en 2028.

    Les essais de la nouvelle fusée-porteuse superlourde russe débuteront d’ici à 2028, a déclaré jeudi Vladimir Poutine lors d’une visite au pavillon rénové Espace, qui a rouvert ses portes au Centre des expositions panrusse VDNKh de Moscou.

    «Quant au lanceur superlourd, les premiers tests sont programmés pour avoir lieu dans dix ans», a indiqué M.Poutine.

    Le chef de l’État russe a noté que la nouvelle fusée décollerait depuis un pas de tir spécial qu’il faut encore construire au cosmodrome Vostotchny, dans le sud-est de la Sibérie.

    «Nous comptons lancer prochainement les travaux, après un lanceur lourd, ce sera le tour d’un lanceur superlourd», a ajouté M.Poutine.

    Selon lui, les travaux de conception de la fusée et la construction du pas de tir à Vostotchny se dérouleront parallèlement pour que le lanceur et le pas de tir soient prêts en même temps.

    Le lanceur superlourd russe devra être capable de placer des charges utiles de plus de 80 tonnes sur une orbite terrestre basse et de transporter des charges d’au moins 20 tonnes jusqu’à la Lune. Ses concepteurs envisagent de porter ensuite ces capacités d’emport respectivement à 140 et à 27 tonnes.

    Le nouveau lanceur permettra d’envoyer des vaisseaux spatiaux vers la Lune, mais aussi vers Mars et Jupiter. Le voyage jusqu’à la Lune ne prendra que cinq jours.

    Lire aussi:

    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    «Ce pouvoir est en train de mettre le feu à notre pays», selon le patron de Mediapart
    Militaires pour l'acte 19: «le chef d'état-major des armées n'avait pas été prévenu»
    Tags:
    essais, espace, lanceur superlourd, cosmodrome Vostotchny, VDNKh, Vladimir Poutine, Jupiter, Mars, Lune, Sibérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik