Ecoutez Radio Sputnik
    Battements de coeur

    L’homme évolue toujours et la science a établi les systèmes qui changent le plus vite

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    275

    L'évolution ne s'arrête jamais vraiment et les humains subissent toujours des changements évolutifs. Des scientifiques de l'Université du Queensland ont précisé que ces changements se produisaient principalement au niveau du cœur et du système reproducteur, a annoncé la revue Science Alert.

    Des généticiens de l'Université du Queensland, en Australie, ont découvert dans l'ADN humain des indices prouvant que des changements évolutifs s'opéraient en nous pratiquement à l'instant même.

    Ils ont étudié des informations portant sur 126.545 personnes dans la Biobank, une base anonyme de données de santé au Royaume-Uni, pour établir les différences entre les générations. Après avoir analysé les génomes, ils ont découvert notamment des indices de sélection négative, qui est l'élimination de mutations apportant un désavantage à l'organisme, a indiqué la revue Science Alert dans un article.

    Les changements les plus importants ont trait à la fonction cardio-vasculaire et au système reproducteur, mais les scientifiques ont remarqué également que le tour de taille, le rapport entre la taille et les hanches et la tension artérielle moyenne n'étaient plus les mêmes qu'avant. En outre, d'importantes oscillations ont été enregistrées au niveau de l'âge de la puberté et de la ménopause, ainsi que de l'âge moyen des mères à la naissance de leur premier enfant.

    Toutefois, une étude réalisée quelques années plus tôt a montré que les changements évolutifs se développaient assez fréquemment, mais qu'ils étaient loin de «prendre racine» définitivement. En effet, il faut compter environ un million d'années pour qu'un trait évolutif se développe et dure.

    Lire aussi:

    Près de 8.000 nouvelles formes de vie «invulnérables» découvertes!
    Les scientifiques désignent le premier signe de l’approche de la mort
    Comment votre taille influe sur votre bonheur familial
    Tags:
    évolution, Science Alert, Queensland, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik