Sci-tech
URL courte
170
S'abonner

Des eaux sulfureuses chaudes ont fait irruption du pergélisol de la péninsule de Taïmyr, formant un nouveau lac dans les régions arctiques de la Russie.

Les habitants d'Oust-Avam, sur la péninsule de Taïmyr en Russie, ont été surpris lorsqu'ils ont découvert aux alentours de leur village une faille remplie d'eau chaude émergeant du pergélisol, relatent les médias russes.

Les masses d'eau mesurent environ 30 mètres de diamètre et dégagent une forte odeur de soufre.

Des témoins oculaires ont également signalé des courants d'air chaud dans la région, ajoutant que le lac semblait actuellement s'enfoncer lentement dans le sol.

Des scientifiques de l'Institut d'agriculture et d'écologie de l'Arctique à Norilsk ont expliqué aux journalistes que le rift était probablement le produit de l'activité des eaux souterraines et ne représentait aucune menace pour les habitants du village.

«Les changements de paysage sont un processus cyclique, les choses changent tous les 100 ans», a précisé l'un des scientifiques, ajoutant que malgré son nom, le pergélisol n'était pas permanent.

Lire aussi:

«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Tags:
mystère, nature, lacs, Arctique, Taïmyr, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook