Sci-tech
URL courte
6175
S'abonner

Le 3 mai, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) fête le Soleil. Notre étoile, extraordinaire source d'énergie, est à l'honneur lors de cette journée de printemps. L’occasion de se rappeler certains faits intéressants sur notre astre qui ne cesse de nous émerveiller.

Durant plusieurs millions d'années, nos ancêtres ont vécu de la nature et grâce à la nature. Dans l'impossibilité d'expliquer les éléments naturels, ils leur consacraient des mythes, ils admiraient et adoraient les Dieux de la Nature. Notamment le Soleil, qui éclaire, réchauffe et fait pousser les plantes. Égyptiens, Grecs, Incas, Romains ou Scandinaves lui vouaient un véritable culte, ce dernier a servi de base à nombre de religions. D'ailleurs, les sites de Stonehenge au Royaume-Uni, les alignements de Carnac en Bretagne, semblent être orientés par rapport à la course de l'astre solaire.

Côté dimensions, notre astre représente à lui seul environ 99,86% de la masse totale du Système solaire, indique l'Agence spatiale de Russie (Roscosmos). Les 0,14% restants incluent non seulement les planètes, mais aussi les comètes et les astéroïdes.

Un trou coronal à la surface du Soleil
Un trou coronal à la surface du Soleil

On pourrait faire entrer la Terre près de 1,3 million de fois à l'intérieur du Soleil, annonce le magazine Futura Sciences.

La symétrie extraordinaire d'une éclipse solaire totale est due à un concours de circonstances: le diamètre de la Lune étant 400 fois plus petit que celui du Soleil et le Soleil étant situé 400 fois plus loin de la Terre, ces deux astres présentent sensiblement le même diamètre apparent dans notre ciel, explique le planétarium d'Oufa.

L'éclipse solaire totale du 21 août 2017
© REUTERS / Jonathan Ernst
L'éclipse solaire totale du 21 août 2017

Ce n'est qu'en 1992 que le Vatican, en la personne de Jean-Paul II, a publiquement reconnu que la Terre tournait autour du Soleil.

Selon Le Figaro, il a annoncé que le physicien et astronome italien Galileo Galilée était réhabilité, arguant d'une «tragique incompréhension» lors du procès de celui-ci.

Le pape Jean-Paul II
© Sputnik . Vladimir Rodionov
Le pape Jean-Paul II

 

 

 

 

 

À la surface du Soleil, la force gravitationnelle est presque 28 fois supérieure à celle de la Terre, ce qui signifie qu'on pèse 28 fois plus lourd sur le Soleil, rappelle le site du journal Izvestia.

Selon la NASA, notre étoile perd de sa masse très rapidement. Rien qu'en une seconde, elle «maigrit» de 4 millions de tonnes. Toutefois, le Soleil perdra seulement 1% de sa masse en 160 milliards d'années.

Une puissante éruption solaire, le 14 septembre 2017
© NASA. SDO/Goddard
Une puissante éruption solaire, le 14 septembre 2017

Le Soleil ne tourne pas sur lui uniformément. Alors que sa surface effectue une révolution tous les 25 jours à l'équateur, il lui faut quelque 36 jours aux pôles, rappelle l'Agence spatiale russe.

Si le Soleil est comparé à une balle de foot, la Terre serait à côté un petit pois, d'après l'encyclopédie Larousse.

Tout comme la Terre tourne autour du Soleil, ce dernier tourne autour du Centre de notre galaxie, la Voie lacté. Sa période de rotation est d'environ 240 millions d'années, précise la revue russe Naouka i jizn (Science et vie).

La température du Soleil atteint environ 15 millions de degrés en son cœur et décroit progressivement pour chuter à seulement 6.000 degrés à sa «surface».

Une tâche géante est apparue sur le Soleil
© Photo: REUTERS//Solar Dynamics Observatory
Une tâche géante est apparue sur le Soleil

Lire aussi:

Сoronavirus: un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation
«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Tags:
Le Figaro, température, planète, astéroïde, comète, NASA, Holding spatial russe Roscosmos, Bretagne, Soleil, Terre, Système solaire, Lune, Vatican, Oufa, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik