Ecoutez Radio Sputnik
    L’existence de Dieu réfutée par les mathématiques

    L’existence de Dieu réfutée par les mathématiques

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    1523169

    Alors que la science s’interroge depuis la nuit des temps sur l’existence d’une créature suprême, un mathématicien américain de l’Institut de Santa Fe a scientifiquement formalisé l’impossibilité de l’existence de Dieu.

    David Wolpert, un scientifique américain de l'Institut de Santa Fe a mathématiquement formalisé l'impossibilité de l'existence de Dieu, écrit le portail Phys.org.
    Pour arriver à cette conclusion, le chercheur a utilisé la définition de «dispositifs d'interférence» (Inference Devices), un appareil qui est capable d'obtenir des informations sur l'Univers à l'aide de données sur les processus en cours, les enregistrer et prévoir leur résultat.

    Ainsi, cet appareil pourrait être, selon M.Wolpert, une créature suprême ou un chercheur, équipé d'un ordinateur super puissant avec des capacités illimitées.
    Selon la logique formelle, la machine est capable de répondre à la question sur l'état de l'Univers au moment donné. Néanmoins, la question et le moyen d'obtenir la réponse dépendent de l'état de l'Univers même.

    Autrement dit, les lois de l'Univers imposent des restrictions sur ce que la machine est capable de savoir. Il en est de même pour la possibilité de prévoir l'avenir.

    D'après le mathématicien, cela pourrait être analysé comme un analogue plus complet de l'expression que toute prédiction de l'avenir ne prend pas en considération son impact sur l'avenir.

    Le mathématicien a illustré que deux «dispositifs d'interférence» avec une volonté libre et la connaissance de tout ne pouvaient pas exister en même temps dans l'Univers.

    Par exemple, deux chercheurs, Bob et Alissa, possèdent des capacités de calcul illimitées.

    Dans ce cas-là, «la volonté libre» représente la capacité de Bob de se poser une question, sans limiter l'éventail des questions qu'Alissa peut se poser elle-aussi, et vice versa.

    En revanche, Bob ne pourra pas prévoir ce qu'Alissa va penser si cette dernière essaye de prévoir ce que Bob ne pense pas. Par plaisanterie, David Wolpert définit sa théorie comme «une preuve du monothéisme».

    D'après sa théorie, deux «dispositifs d'interférence» ne peuvent pas exister dans l'Univers puisque la créature suprême avec une volonté libre ne peut exister qu'à un moment bien déterminé.

    Lire aussi:

    La «Siri russe» ignore une question de Poutine
    Fin de l’Univers: un nouveau scénario met en scène une boule d’énergie négative
    «Rien ne prouve l’absence des univers parallèles» (photos)
    Tags:
    calculs, dieu, mathémathiques, science
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik