Ecoutez Radio Sputnik
    Un champ de mais

    Communications souterraines: les chercheurs savent ce que les plantes se disent

    © Sputnik . Igor Zarembo
    Sci-tech
    URL courte
    1120

    Des scientifiques ont découvert que les plantes sont capables de communiquer les unes avec les autres à travers leurs racines en envoyant des signaux chimiques, d’après une étude publiée dans la revue PLOS One.

    Les semis de maïs échangent des messages avec leurs voisins par l'intermédiaire de signaux chimiques émis par leurs racines dans le sol, est-il indiqué dans une étude publiée par des chercheurs de l'Université suédoise des sciences agricoles d’Uppsala dans la revue PLOS One.

    Selon les scientifiques, ces sécrétions indiquent aux plantes si leurs voisins sont des parents ou des étrangers et les aident à orienter leur croissance en conséquence.

    Les plantes poussent leurs racines vers les endroits les moins occupés du sol pour éviter la compétition et augmentent la taille de leurs feuilles lorsqu'elles se trouvent dans un environnement dense pour s'assurer qu'elles reçoivent assez de lumière malgré la concurrence.

    Pour mieux comprendre comment les plantes influent sur la croissance de leurs voisins, les chercheurs ont caressé les semis avec une brosse douce pour simuler le toucher des feuilles d’autres plantes. Ensuite, ils ont recueilli les produits chimiques sécrétés par les racines de chaque plante et les ont mis dans une solution de croissance, ainsi que les produits secrétés par les plantes intactes.

    Le nouveaux semis de maïs cultivés dans la solution qui avait «enregistré» les signaux des semis caressés par la brosse, ont réagi en produisant des feuilles plus grandes et des racines moins longues. 

    En plus, les racines des nouveaux semis poussaient davantage en direction des solutions provenant de plantes intactes, ce qui permet de supposer que les plantes peuvent faire la différence entre les deux solutions.

    «Notre étude a démontré que les changements induits par le contact mécanique entre les plantes au-dessus du sol peuvent affecter les interactions souterraines, agissant comme indices dans la prédiction des futurs concurrents. Nos résultats montrent que la réaction des plantes à leur environnement peut être modifiée par le stress abiotique au-dessus du sol. Ces changements sont le résultat d’interactions souterraines», indique l'auteur principal de l’étude, Velemir Ninkovic.

    Même de brèves perturbations au-dessus du sol peuvent entraîner des changements dans les communications souterraines entre les plantes et les pousser à modifier leur direction et manière de croissance.

    Lire aussi:

    L'Attaque des clones: les USA créeraient des plantes-espions génétiquement modifiées
    Les chercheurs russes ont mis au point un engrais efficace pour les semences
    Les scientifiques ont mesuré pour la 1e fois la «capacité pulmonaire» de la Terre
    Tags:
    racines, agriculture, biologie, communications souterraines, chercheurs, maïs, Université suédoise des sciences agricoles d’Uppsala, PLOS One, Uppsala
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik