Ecoutez Radio Sputnik
    cigarette

    Voici une raison de plus pour dire non à l’alcool et au tabac

    © Photo. Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    8122

    Près d’un tiers de la population de la planète a vu sa santé se détériorer à cause du tabac et de l’alcool, affirme une équipe internationale de chercheur. Ainsi, selon leur étude, ces deux habitudes sont à l’origine d’un grand nombre de maladies, de morts prématurées et de handicaps.

    Une équipe internationale de scientifiques a constaté qu'en 2015, la consommation de tabac et d'alcool a provoqué plus de cas de maladies, de morts prématurées et de handicaps que, par exemple, la consommation de drogue. Près d'un tiers de la population de la planète a vu sa santé se détériorer à cause de ces deux mauvaises habitudes, écrit le portail Eurek Alert.

    Au cours de la recherche, les spécialistes ont établi que les habitants de l'Europe centrale, de l'Est et de l'Ouest étaient ceux qui consommaient le plus d'alcool dans le monde, soit 11,61, 11,98 et 11,09 litres par mois et par personne.

    Le tabagisme est également très répandu dans ces régions. Ainsi, selon les informations des chercheurs, plus de 15% de la population adulte de la planète sont fumeurs, tandis qu'un fumeur sur cinq abuse de l'alcool au moins une fois par mois.

    D'après l'EVCI, un mode d'évaluation du coût des maladies mesurant l'espérance de vie en bonne santé, les fumeurs ont perdu 170,9 millions d'années de vie. Ceux qui boivent de l'alcool en ont perdu 85 millions d'années. En revanche, les drogues illégales n'ont fait perdre que 28 millions d'années.

    De plus, la mortalité causée par le tabagisme atteint 110 personnes sur 100.000. 33 personnes sur 100.000 perdent leur vie à cause des maladies liées à la consommation d'alcool.

    Les taux de mortalité les plus élevés liés à ces deux fléaux sont observés en Europe de l'Est.

    Lire aussi:

    Les Russes consomment presque deux fois moins d’alcool qu’en 2008
    La norme idéale de consommation d'alcool déterminée
    Les gens aisés sont les plus susceptibles de souffrir de l’alcoolisme
    Tags:
    science, santé, tabac, alcool
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik