Sci-tech
URL courte
5261
S'abonner

La Chine devrait mettre en vente le plus grand avion amphibie au monde d'ici 2022. L’aéronef a une portée allant jusqu'à 4.500 km et est destiné à éteindre les feux de forêt.

La Chine prévoit de livrer à ses clients son AG600, le plus gros avion amphibie du monde, d'ici 2022, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle Chine nouvelle, en citant le constructeur de l'avion.

​«Nous nous efforçons d'obtenir la certification de navigabilité auprès des autorités de l'aviation civile d'ici 2021 et de livrer l'appareil aux clients d'ici 2022», a indiqué Huang Lingcai, concepteur en chef de l'avion à l'AVIC (Aviation Industry Corporation of China).

L'AG600 a réalisé son premier vol en Chine en décembre. Selon M.Huang, l'avion fera plusieurs vols cette année, et réalisera son premier décollage sur l'eau.

AVIC a consacré environ huit ans à la mise au point de cet avion qui a à peu près la taille d'un Boeing 737 et est conçu pour effectuer des sauvetages marins et lutter contre les incendies de forêt. Il a une portée allant jusqu'à 4.500 km et est conçu pour pouvoir décoller et atterrir sur des vagues de deux mètres.

​Propulsée par quatre turbopropulseurs, l'AG600 peut transporter 50 personnes lors de missions de recherche et de sauvetage maritimes, et embarquer 12 tonnes d'eau en 20 secondes pour lutter contre les incendies, selon le constructeur.

En décembre, les médias officiels ont déclaré que l'avion avait déjà reçu 17 commandes venant de ministères et d'entreprises chinoises.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
avion, avion-amphibie AG600, AVIC (Aviation Industry Corporation of China), Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook