Sci-tech
URL courte
15925
S'abonner

Un champignon pathogène résistant à tout traitement pourrait provoquer sous peu une épidémie globale, susceptible d’affecter des plantes, des animaux et des humains, estiment des scientifiques britanniques.

Une équipe de chercheurs de l'Université d'Exeter et de l'Imperial College London met en garde contre un nouveau champignon pathogène résistant à l'instar des «super-bactéries» aux antibiotiques et aux médicaments antifongiques en raison de leur utilisation abusive par la médecine et l'agriculture, relate la revue Science.

Il s'agit notamment de certains médicaments utilisés pour le traitement de la stomatite fongique, de l'épidermophytie des pieds, de la dermatophytose et de l'onychomycose.

D'après les chercheurs, la menace que représente le champignon est sous-estimée et ne tardera pas à éclater au grand jour. Les médicaments dont on dispose actuellement ne font que détruire des colonies faibles, tandis que les fortes survivent, évoluent et deviennent résistantes aux antibiotiques.

Ainsi, les scientifiques appellent à mettre au point un médicament pour faire face à cette menace.

Selon eux, les épidémies fongiques font plus de morts que le cancer du sein ou la malaria. Le taux de mortalité causé par des champignons pathogènes est comparable à celui du sida et de la tuberculose, concluent-ils.

Lire aussi:

Une majorité de Français souhaite le retour d'Édouard Philippe dans la vie politique
La fuite d’oxygène sur l’ISS gagne en ampleur
Concurrent de Tesla? Ce constructeur propose une voiture électrique à moins de 4.000 euros
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Tags:
champignons, médecine, épidémie, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook