Ecoutez Radio Sputnik
    Extraterrestres

    Une source de «signaux extraterrestres» découverte par des scientifiques chinois

    CC0 / pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    1104

    Des chercheurs chinois ont expliqué d’où provenaient les sursauts radioélectriques projetant dans l’espace une quantité énorme d’énergie en quelques millièmes de seconde. Si avant on pensait ce phénomène lié avec une éventuelle existence de civilisations extraterrestres, une nouvelle recherche avance une autre hypothèse.

    Les origines des sursauts radioélectriques qui projettent dans l'espace une quantité énorme d'énergie en quelques millièmes de seconde suscitent un vif intérêt de la part des chercheurs. Le premier sursaut a été enregistré par un télescope australien en 2001. Les données obtenues ont été étudiées pendant six ans. Par la suite des dizaines de signaux de même nature ont été captés. Des hypothèses multiples évoquaient les étoiles à neutrons ou encore les pulsars lourds qui se transformaient en trous noirs. Néanmoins, ces hypothèses ont toujours été critiquées, écrit la revue Science Alert.

    Des scientifiques chinois de l'Université de Nankin ont avancé une nouvelle hypothèse. Ils estiment que la source de ces étranges signaux réside dans un type particulier d'étoiles à neutrons, appelées également «étoiles exotiques».

    Les étoiles exotiques, quant à elles, sont des objets compacts, composés d'autres particules que les fermions que l'on trouve dans les atomes.

    Une masse, constituée de trois types de quarks, apparaît à l'intérieur de ces étoiles. Elle se trouve dans un état énergétique assez faible ce qui la rend instable. Une matière hadronique, composée de neutrons, forme une sorte de croûte à la surface de l'étoile. Cette croûte s'alourdit avec le temps avant de se détruire.

    Sans cette croûte, l'étoile devient, pour quelque temps, la source de paires électrons-positrons et génère un champ électromagnétique qui accélère les électrons et les positrons jusqu'à atteindre la vitesse de la lumière.

    Les particules émanent le rayonnement hertzien qui est enregistré comme un sursaut radioélectrique rapide. Une fois que la croûte se reconstruit, le phénomène se reproduit.

    Les périodes de formation de cette croûte peuvent être de longue durée ce qui explique que les cas de sursauts radioélectriques ne sont pas enregistrés avec une fréquence régulière.

    Lire aussi:

    Cette étoile défie les lois de la physique et rend les chercheurs perplexes
    Les robots russes feraient des découvertes spatiales pouvant révolutionner le monde
    Par quoi se termine une collision d’étoiles à neutrons?
    Tags:
    chercheurs, science, extraterrestres, espace
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik