Ecoutez Radio Sputnik
    Une galaxie

    Un astrophysicien prédit ce qui se passera après la disparition de l’humanité

    CC BY 2.0 / Hubble Heritage
    Sci-tech
    URL courte
    13813

    Les êtres conscients qui vivront après l’extinction des humains auront l’impression d’être seuls dans l’univers en raison de l'accélération de l'expansion de l'Univers, explique un scientifique américain.

    L'astrophysicien Ethan Siegel a supposé quel aspect aura le ciel pour les habitants de la Voie lactée dans dix milliards d'années, après la disparition de l'humanité causée par un Big Bang, dans une publication du magazine Forbes.

    Selon les calculs du spécialiste, le ciel différera beaucoup de ce qu'on voit aujourd'hui. Il y aura plus de géantes rouges et la Voie lactée aura la forme d'un halo écliptique au lieu d'un disque. En outre, il y aura moins de poussière et de gaz dans l'espace et moins de régions de formation d'étoiles actives.

    C'est la collision de la Voie lactée avec la galaxie d'Andromède, et éventuellement avec d'autres galaxies proches, qui serait la cause de cette évolution, selon lui. Elle aurait lieu dans 4 à 7 milliards d'années.

    Si de nouveaux êtres conscients apparaissent alors, ils ne pourront rien voir en dehors de l'amas stellaire même avec des télescopes car les galaxies d'autres systèmes s'éloigneront de la nôtre, en raison de la présence de l'énergie noire. À l'heure actuelle, les galaxies les plus proches se trouvent à environ 10 millions d'années-lumière, mais l'expansion de l'Univers accélère. Quand l'Univers aura le double de son âge présent, ces galaxies seront deux fois plus lointaines; quand il aura trois fois son âge actuel, il sera quatre fois plus lointain; à quatre fois son âge, elles seront huit fois plus loin, et ainsi de suite. Avec le temps, quand l'Univers aura atteint l'âge de 100 milliards d'années, la galaxie la plus proche sera à environ un milliard d'années-lumière. L'expansion accélérée de l'Univers leur fera penser qu'ils sont seuls dans le cosmos.

    Lire aussi:

    Notre planète aurait-elle une origine extragalactique?
    Voici une «galaxie-monstre», créant des étoiles plus rapidement que la Voie lactée (photo)
    Un couple de deux immenses galaxies découvert au moment de leur fusion fascinante
    Tags:
    astrophysique, astronomie, science, espace, Ethan Siegel, Voie lactée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik