Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de Google

    Google a-t-il espionné les possesseurs d’iPhone?

    © REUTERS / Eric Gaillard
    Sci-tech
    URL courte
    120

    Une plainte collective opposant 4,4 millions d’internautes au géant numérique Google est désormais étudiée par un juge britannique. Si la société est reconnue coupable d’avoir collecté des données confidentielles, elle sera obligée d’indemniser les plaignants à hauteur de milliers de millions d’euros.

    Un juge britannique a procédé à l'examen d'une plainte collective contre Google dans le cadre de laquelle 4,4 millions d'utilisateurs d'iPhone ont accusé la société d'espionnage et de s'être livrée à la collecte de leur données personnelles, fait savoir The Guardian.

    D'après l'avocat Richard Lloyd qui représente la partie plaignante, entre août 2011 et février 2012 Google aurait recueilli les données personnelles de ses utilisateurs à des fins publicitaires, en contournant les paramètres de sécurité du navigateur Safari développé par Apple.

    Les victimes réclament une indemnisation d'un montant total de 3.200 millions de livres sterling (environ 3.650 millions d'euros, ndlr).

    D'après The Guardian, les représentants de Google ont déclaré, à leur tour, que la société n'avait pas transmis ces informations à de tierces parties. Ils ont également estimé que Richard Lloyd, ancien directeur de la société Which?, n'était pas impartial et ne devait pas s'occuper de cette affaire.

    Lire aussi:

    Des salariés de Google démissionnent pour protester contre «un business de guerre»
    Filtre anti-fake de Google: les médias mainstream sont-ils les seuls crédibles?
    WSJ: Google rémunère des chercheurs pour se montrer sous un jour favorable
    Tags:
    confidentialité des données, espionnage, iPhone, Google
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik