Ecoutez Radio Sputnik
    repas

    Les produits à privilégier dans les assiettes pour vivre plus longtemps

    CC0 / YenniVance
    Sci-tech
    URL courte
    691

    Ce n’est pas un secret que la nourriture consommée est capable d’avoir des effets aussi bien positifs que négatifs sur la santé d’un individu. Quels sont les trois aliments importants à ne pas négliger dans les assiettes pour être en bonne santé et vivre plus longtemps?

    C'est désormais un fait connu et maintes fois prouvé par la science que, pour avoir la pêche et vivre plus longtemps, il faut faire attention à son régime alimentaire. Il existe toutefois un nombre de produits alimentaires dont la consommation permet de minimiser les risques pour la santé.

    Ainsi, des spécialistes hollandais de l'Université de Groningue ont constaté que la consommation régulière et en grande quantité de protéines protègeait de l'insuffisance cardiaque et réduisait le risque de mort précoce.

    Ils ont partagé les résultats de leurs recherches lors du congrès consacré aux problèmes cardiaques qui s'est déroulé récemment à Vienne.

    Viande

    L'étude a embrassé un échantillon de 2.281 personnes du troisième âge provenant de 11 pays européens. Leur âge moyen était d'environ 68 ans.

    Deux ans après le début de la recherche, 31% des membres de l'échantillon qui consommaient peu de protéines (moins de 40 grammes par jour) sont décédés. En revanche, ceux qui consommaient plus de 70 grammes de protéines quotidiennement ont vu leur taux de mortalité de baisser jusqu'à 18%.

    En prenant en considération des facteurs tels que l'âge et l'état des fonctions rénales, le risque de mort chez ceux qui consommaient peu de protéines augmentait de 46%.

    Ainsi, selon les chercheurs, les protéines sont indispensables pour régénérer les muscles cardiaques. Avec l'âge, l'organisme utilise les protéines d'une manière moins efficace, et ainsi la consommation d'aliments qui en sont riches permet d'améliorer significativement la situation.

    Sélénium et noix

    Les produits qui sont riches en sélénium sont tout aussi bénéfiques pour la santé, affirment des chercheurs chinois.

    Dans l'organisme humain, le sélénium interfère avec les vitamines, les enzymes ainsi qu'avec les membranes biologiques. Il participe dans le métabolisme ainsi que dans les processus régénérateurs et antioxydants.

    Le sélénium fait partie des protéines du tissu musculaire et du myocarde. De plus, il contribue à la production des hormones thyroïdiennes. Le sélénium est également indispensable pour le fonctionnement optimal du système immunitaire, il est impliqué dans les mécanismes de la lutte avec les virus, dont celui du Sida.

    Dans le même temps, comme l'indiquent les chercheurs, le manque de sélénium provoque l'affaiblissement des fonctions cognitives, le vieillissement et la mort précoces.

    Le sélénium est bien présent dans les céréales, l'huile d'olive, les légumes comme l'ail et les tomates, les noix, les champignons, les fruits de mer et les œufs.

    Café

    Les bienfaits de café ont déjà été confirmés par de nombreuses études.

    Dans la récente étude réalisée par des scientifiques britanniques, on voit que la consommation régulière de cette boisson réduit les risques de mort précoce.

    «Nous avons constaté que la consommation d'une grande quantité de café est liée avec un meilleur fonctionnement du foie et réponse immunitaire plus efficiente», a expliqué Marc Gunter, l'un des auteurs de la recherche.

    Régime méditerranéen

    Pour être en forme, des chercheurs conseillent de ne pas ignorer le régime méditerranéen qui inclut l'huile d'olive, les fruits de mer, les noix, les légumes et les céréales. Dans le même temps, il réduit la consommation de la viande rouge, de sucreries, de riz ou encore de pain blanc.

    Outre de nombreux bienfaits pour la santé, ce régime aide, selon les chercheurs, à lutter contre la dépression.

    Néanmoins, les spécialistes conseillent à ne pas oublier que la longévité ainsi que l'état de santé dépendent de nombreux facteurs et ne se limitent pas uniquement au régime alimentaire.

    Lire aussi:

    Les régimes riches en protéines, ennemi ou ami du cœur?
    Qu’est-ce qui se cache vraiment derrière notre obsession pour les protéines?
    Ce fruit serait capable de diminuer le risque de crise cardiaque
    Tags:
    produits alimentaires, repas, santé, science
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik