Ecoutez Radio Sputnik
    Mars surface

    Ne pas avoir de vie sexuelle et d’enfants pour vivre sur Mars

    © NASA. JPL-Caltech/MSSS
    Sci-tech
    URL courte
    565

    Selon des études récentes faites par de scientifiques, les premiers habitants de Mars venus de la Terre, devront se priver de sexe et d’enfants.

    Selon un article paru dans le magazine Futures (juin 2018) les premiers humains sur Mars devront être abstinents sexuellement et ne pas avoir avec eux d'enfants pour préserver la population de la colonie, disent les scientifiques.

    «Bien sûr, l'existence de colonies autonomes sur Mars serait impossible sans la possibilité de procréation, mais tenter de le faire conduira à des problèmes presque insolubles» écrit Rafael Marquez du Laboratoire National de biosciences à Campinas au Brésil.

    En Septembre 2016, Elon Musk, PDG de SpaceX, a expliqué ses projets ambitieux de colonisation de Mars. Il envisage de créer une flotte de milliers de vaisseaux spatiaux réutilisables qui amèneront sur Mars près d'un million de personnes avant la fin du siècle.

    L'objectif principal de ce projet est de créer sur Mars une ville autonome et indépendante de la Terre.

    Marquez et ses collègues pensent que les conséquences biologiques de la vie sur une autre planète peuvent être très sérieuses.

    Un niveau élevé de radiations est considéré comme l'un des principaux obstacles aux expéditions sur Mars. Il est connu que le niveau d'irradiation sur la surface de Mars est presque le même que dans l'espace.

    Ce sera le principal « ennemi » des premières expéditions sur la planète rouge et va empêcher les premiers colons de Mars d'extraire des ressources, d'explorer la planète et de réaliser pratiquement tout type d'action.

    Une radiation particulièrement forte aura une mauvaise influence sur la vie des femmes enceintes dont le système immunitaire est déjà diminué pendant la grossesse. Cette combinaison dangereuse peut favoriser à la fois l'apparition de malformations chez l'enfant et augmenter les risques de cancer chez la mère.

    Ce problème, selon Marquez et ses collègues, ne peut être résolu que lorsqu'une personne est suffisamment protégée contre les rayonnements. Ceci peut être fait en couvrant toute la planète avec une protection antiradiation ou en modifiant l'ADN des habitants de Mars, ce qui les rendra plus résistants à l'action des rayons cosmiques et des photons à haute énergie.

    Lire aussi:

    À quand la colonisation de Mars? La date se précise
    L’espace, pour toujours: ces jeunes femmes russes préparent leur aller simple vers Mars
    Quels seront les défis des premiers colonisateurs de Mars?
    Tags:
    colonisation, espace, vie sur Mars
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik