Sci-tech
URL courte
7261
S'abonner

Une nouvelle étude a révélé que le bicarbonate de soude pouvait aider à lutter contre le cancer, en facilitant la détection des cellules cancéreuses partout dans l’organisme.

Des chercheurs de l'Institut Ludwig pour la recherche sur le cancer à New York ont découvert que la consommation de bicarbonate de soude pouvait activer les cellules atteinte d'une tumeur cancéreuse et aider les chimiothérapeutes à les anéantir, relate le journal The Daily Mail.

Une tumeur cancéreuse en croissance bloque l'approvisionnement en sang des cellules à l'intérieur.

«Les cellules concernées ne produisent pas de protéines ou d'autres biomolécules lorsqu'elles sont sous tension», a expliqué l'auteur de l'étude, Chi Van Dang. «Ils ralentissent leur métabolisme et ne se réveillent que lorsque le tout reviendra à la normale», a-t-il poursuivi.

Dans le cadre de ces recherches, des souris atteintes du cancer du sein et du côlon ont bu de l'eau avec du bicarbonate de soude. Les scientifiques sont parvenus à démontrer que cela aide à stimuler l'activité cellulaire dans les tumeurs.

Le bicarbonate de soude pourrait amener les cellules à fonctionner normalement, ce qui a aidé les médicaments à les cibler plus précisément. Par conséquent, cela pourrait aider les docteurs à mieux repérer les tumeurs cancéreuses lors d'une chimiothérapie et d'une immunothérapie.

«Le concept est très simple», a souligné le Dr Van Dang, tout en ajoutant: «Cela ne coûte pas 100.000 dollars par an, il s'agit en effet de bicarbonate de soude».

Les chercheurs espèrent que cette découverte pourrait aboutir à une technique plus abordable pour traiter cette maladie mortelle.

Lire aussi:

Un «nouveau variant» du drapeau tricolore? Une bourde commise pendant les annonces de Castex ne passe pas inaperçue
Les États-Unis procèdent à des frappes en Syrie
Frappes américaines en Syrie: Moscou réagit
Tags:
bicarbonate de soude, médecine, cancer, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook