Ecoutez Radio Sputnik
    Un trou noir

    Des objets mystérieux découverts aux alentours du centre de la Voie lactée

    © AFP 2018 NASA
    Sci-tech
    URL courte
    1183

    Des astronomes de l’Université de Californie à Los Angeles ont découvert des corps célestes d’origine inconnue aux alentours du centre la Voie lactée. D’après les chercheurs, il s’agit d’objets de la classe des objets interstellaires de poussière.

    Un groupe de scientifiques de l'Université de Californie a analysé les récentes données recueillies à l'aide du spectrographe infrarouge OSIRIS, installé à l'observatoire W. M. Keck et utilisé pour observer la dynamique gazeuse aux alentours du centre de notre Galaxie, où se trouve un trou noir supermassif, relate le site d'actualités scientifiques Phys.org.

    Ainsi, les chercheurs ont réussi à repérer quelques corps célestes ressemblant à des nuages gazeux, mais à la différence de ces derniers, ils sont susceptibles de résister à la force gravitationnelle de la part du trou noir.

    D'après les scientifiques, il pourrait s'agir d'étoiles gonflées dont les couches extérieures de l'atmosphère sont attirées par le centre de notre Galaxie chaque fois qu'elles s'approchent de l'horizon des événements (le point de non-retour à la surface d'un trou noir au-delà duquel rien ne peut sortir). Le noyau de telles étoiles est doté d'une masse suffisante pour s'opposer aux forces de marée.

    Les chercheurs supposent que ces corps célestes sont formés suite à la fusion de quelques étoiles se trouvant aux alentours d'un système binaire. Cela relèverait en premier lieu de la force gravitationnelle du trou noir supermassif, qui rend les orbites des étoiles binaires instables. Suite à la fusion, ces objets demeurent gonflés pendant quelques milliards d'années avant de devenir une étoile ordinaire.

    Jusqu'alors, les astronomes n'avaient découvert que deux objets de ce type, en 2002 et en 2012. Selon les chercheurs californiens, les nouveaux corps célestes repérés seraient de la même classe puisque leurs caractéristiques physiques sont similaires.

    Lire aussi:

    Un trou noir supermassif «dévore» goulûment une étoile (images)
    «Une découverte émouvante» au centre de notre galaxie
    Les étoiles tombent bien dans les trous noirs
    Tags:
    objets-G, astronomie, trou noir, Galaxie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik