Sci-tech
URL courte
14184
S'abonner

Les scientifiques ont pour la première fois isolé une souche extrêmement virulente de la Klebsiella pneumoniae (K pneumoniae), qui provient d'un patient aux États-Unis, qui résiste à une classe d'agents antibiotiques hautement efficaces et qui présente ainsi une triple menace.

Une bactérie hyper-virulente, Klebsiella pneumoniae, a été isolée aux États-Unis, relate le site The Quint. K. pneumoniae résiste notamment aux carbapénèmes (CRE) et est considérée comme une menace urgente (parmi les trois premières) par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis.

«Le problème de la résistance aux antibiotiques devient de plus en plus alarmant: la combinaison d'une virulence accrue et d'une multi-résistance aux médicaments aggrave encore davantage la situation», a déclaré David Weiss, directeur de l'Université Emory de Géorgie (États-Unis).

Les résultats, présentés lors de la réunion annuelle de l'ASM Microbe 2018 dans l'État de Géorgie ont révélé que l'isolat de K. pneumoniae était hétéro-résistant à l'antibiotique colistine de dernier recours.

L'hétéro-résistance est plus difficile à détecter avec les tests standard de sensibilité aux antibiotiques dans les laboratoires de microbiologie clinique, et cet isolat a été classé comme sensible à la colistine par des méthodes standards.

Cet écart est particulièrement important, car les chercheurs ont montré qu'une telle hétéro-résistance non détectée à la colistine pouvait provoquer un échec du traitement antibiotique chez les souris.

Les chercheurs recommandent une surveillance accrue de cette forme de bactérie, qui pourrait accroître sa virulence et qui pourrait être particulièrement inquiétante dans les milieux hospitaliers.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
antibiotiques, médecine, bactérie, Géorgie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook