Ecoutez Radio Sputnik
    ITER

    La plus grande tranche d’équipements russes pour l’ITER a été livrée en France

    © AFP 2018 Boris Horvat
    Sci-tech
    URL courte
    12630

    La Russie vient de livrer en France la plus grande tranche d'équipements électrotechniques pour le réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER), a annoncé le service de presse du Centre russe du projet ITER.

    La plus grande tranche d'équipements électrotechniques russes pour le réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER) a été livrée en France dans le cadre de la construction de ce réacteur de recherche civil, a annoncé le service de presse du Centre russe du projet ITER.

    «L'actuelle livraison comprenait 22 km de câble coaxial. Le transport des 38 tourets, d'un poids total de plus de 225 tonnes, a été réalisé par 13 poids lourds spéciaux. Tous les véhicules sont arrivés sans problèmes à destination, non loin de Marseille», a indiqué le service de presse.

    Le câble coaxial fait partie des systèmes de commutation qui se rapportent aux systèmes de sécurité radiative du réacteur. Ainsi, leur fabrication, leurs essais et leur transport sont effectués selon des règles particulièrement rigoureuses. Avec les canalisations électriques et les résistances spéciales, les systèmes de commutation constituent la partie la plus chère et l'une des plus compliquées des 25 systèmes confiés à la Russie. Elle est fabriquée en conformité avec l'accord de livraison signé en 2011.

    Le projet ITER est réalisé par sept partenaires (Russie, Union européenne, Chine, Inde, Corée du Sud, Japon et États-Unis) avec le centre d'études de Cadarache. Il se base sur le système tokamak mis au point par des chercheurs soviétiques qui est estimé comme étant le moyen le plus prometteur pour réaliser une fusion thermonucléaire contrôlée.

    Le premier plasma devrait être obtenu grâce à l'ITER en 2025. D'après son ampleur, le projet peut être comparé à la Station spatiale internationale ou au Grand Collisionneur de Hadrons.

    Lire aussi:

    ITER: les premiers éléments du cœur du réacteur livrés en France en 2018
    Réacteur thermonucléaire ITER: la Russie «à l'avant-garde du projet»
    Nuit de malheur: retour sur l’accident de Tchernobyl il y a 31 ans
    Tags:
    tokamak, câble, réacteur thermonucléaire, camion, thermonucléaire, livraisons, ITER, Réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER), Union européenne (UE), Cadarache, Marseille, Corée du Sud, Chine, Japon, Inde, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik