Sci-tech
URL courte
172
S'abonner

Trop dormir, serait-il dangereux? La réponse est oui. Dormir trop provoque des changements tout aussi négatifs pour le corps que dormir trop peu, selon une étude réalisée à l'Université de Séoul et publiée par BMC Public Health.

Dormir trop présente un certain danger, affirment des chercheurs de l'Université de Séoul. Dans une étude publiée par BMC Public Health, ils se sont penchés sur les durées de sommeil courtes et longues par le prisme du risque d'obésité, d'hyperglycémie et d'hypertension.

Ils ont réalisé une analyse de données portant sur 133.608 personnes de 40 à 69 ans de sexes différents suivies sur une période de neuf ans en prenant en compte leur mode de vie, les maladies qu'elles ont eues, les charges physiques supportées, ainsi que leur régime.

Pour 24,5% des femmes et 29% des hommes, les scientifiques ont découvert un syndrome métabolique se manifestant par des signes d'hypertension, un taux élevé de sucre et de triglycérides dans le sang, ainsi qu'un taux assez bas de «bon cholestérol» (HDL).

Il s'est avéré que ce syndrome métabolique s'est manifesté surtout chez ceux qui dormaient moins de 6 ou plus de 9 heures. En outre, les chercheurs ont établi qu'un sommeil trop court était surtout mauvais pour les hommes, tandis qu'un sommeil trop long était particulièrement dangereux pour les femmes.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Coronavirus: l'épidémie «s'accélère», la situation est «grave», selon Xi Jinping
Tags:
obésité, sommeil, sucre, sang, hypertension, cholestérol, Séoul, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik