Ecoutez Radio Sputnik
    Un trou noir

    La voix de Hawking entame un voyage de 3.500 années-lumière vers un trou noir

    © NASA
    Sci-tech
    URL courte
    422
    S'abonner

    Un enregistrement de la voix de Stephen Hawking, décédé il y a trois mois à l'âge de 76 ans, a été envoyé vendredi en direction d'un trou noir au moment de son inhumation à Londres.

    Vendredi 15 juin, un enregistrement de la voix synthétisée du défunt astrophysicien Stephen Hawking a été envoyé vers un trou noir à l'occasion de l'inhumation du chercheur en l'abbaye de Westminster près des tombes d'Isaac Newton et de Charles Darwin.

    Réalisé par le compositeur grec Vangelis, l'enregistrement a été lancé vers le trou noir le plus proche de la Terre, 1A 0620-00, situé dans la Constellation de la Licorne, par l'Agence spatiale européenne (ESA). Selon la fille de l'astrophysicien, Lucy, il s'agit d'un message «de paix et d'espoir, sur l'unité et notre besoin de vivre ensemble en harmonie».

    L'ESA précise que les mots envoyés dans l'espace sont tirés d'un discours dans lequel l'astrophysicien appelait les hommes «à travailler ensemble pour sauver la planète». «C'est un passage très émouvant», a confié à l'AFP Mark McCaughrean, conseiller scientifique principal à l'ESA.

    Toujours d'après lui, lorsque le signal atteindra le trou noir dans 3.500 années-lumière, «il sera très, très faible». «C'est un geste complètement symbolique», souligne le scientifique.

    Il convient de rappeler que l'œuvre la plus importante de Hawking portait sur la structure des trous noirs. En 1974, il a montré que, contrairement à la croyance populaire de l'époque, les trous noirs émettaient en réalité des radiations.

    Tags:
    message, trou noir, astrophysique, abbaye de Westminster, ESA, Stephen Hawking, Charles Darwin, Isaac Newton, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik