Ecoutez Radio Sputnik
    succès

    Avoir du succès dans la vie? Voici des indices qui ne trompent pas…

    CC0 / Free-Photos
    Sci-tech
    URL courte
    331

    De nombreux facteurs, comme par exemple le développement du langage chez l’enfant, influencent sur sa carrière professionnelle dans l’avenir. Ben Ambridge, psychologue britannique, auteur du livre «Êtes-vous plus intelligent qu’un chimpanzé» révèle les indices qui montrent de quoi le succès d’un individu dépend.

    Ben Ambridge, psychologue britannique, auteur du livre «Are You Smarter Than A Chimpanzee» (Êtes-vous plus intelligent qu'un chimpanzé, en français) a expliqué comment savoir si un individu est capable de bien réussir sa carrière professionnelle et ce, dès le plus bas âge.

    «Les affirmations selon lesquelles les jeunes gens sont moins intelligents que les personnes âgées reviennent tous les ans. Néanmoins, les faits prouvent le contraire: chaque nouvelle génération est plus intelligente que la précédente. Je n'ai pas de preuves tangibles attestant du fait que les enfants d'aujourd'hui sont en retard dans leur développement du langage par rapport aux précédentes générations. Oui, ils sont différents, ils communiquent avec les gadgets, mais c'est normal», a-t-il déclaré dans une interview accordée à Rossiïskaïa gazeta.

    Pour sa part, il existe un certain rapport entre le développement du langage et le succès dans la vie, bien que cela ne présume pas de tout.

    «Je peux affirmer une chose: plus le parent parle avec son enfant, plus il y a de livres intéressants à la maison, plus cet enfant aura de chances dans la vie», a-t-il poursuivi.

    Dans le même temps, M. Ambridge revient sur les affirmations disant que le succès de l'individu dépend de 50% de ses gènes tandis que les 50% restants sont déterminés par des facteurs extérieurs.

    «Il est difficile de forcer un enfant de 3-5 ans de résoudre des tests sur l'intelligence. Il est beaucoup plus intéressant de lui proposer ce qu'on appelle "le test du marshmallow". Un marshmallow est offert à l'enfant et on lui donne le choix: soit prendre la friandise, soit patienter 15 minutes. Si tu attends, tu auras deux marshmallows», a-t-il expliqué.

    Cette expérience, élaborée par le psychologue Walter Mischel de l'université Stanford, est bien connue.

    «Il y a des données tangibles qui prouvent que les enfants qui choisissent de résister à la tentation pour avoir deux marshmallows à la place d'un seul ont plus de succès aussi bien dans la vie qu'au travail et ne deviennent pas accros aux drogues. Ceci est dû au fait qu'ils savent bien contrôler leurs envies», a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Le menu d’anniversaire très étrange de la petite-fille du Président US
    Obésité enfantine: la faute aux grands-mères?
    Croire au Père Noël, est-ce vraiment bon pour les enfants?
    Tags:
    enfants, étude, succès
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik