Sci-tech
URL courte
13161
S'abonner

La Russie se prépare à construire un module qui permettra aux cosmonautes russes d'explorer la Lune, en débarquant sur la surface du satellite d'ici 2031.

La société de construction spatiale russe RKK Energuia a commencé à déterminer l'aspect d'un module permettant aux cosmonautes russes de débarquer sur la Lune, annonce un communiqué de la société.

«Nous avons entamé les travaux visant à étudier l'aspect technique du module d'alunissage qui sera mis en orbite lunaire par une fusée de classe super lourde», indique le communiqué.

Selon ce dernier, les éléments du module seront préalablement acheminés sur la station internationale en orbite lunaire Lunar Orbital Plateform — Gateaway afin d'être assemblés et utilisés pour le débarquement d'équipages sur la surface du satellite de la Terre.

En 2016, le directeur général de la RKK Energuia Vladimir Solntsev avait annoncé que sa société voulait faire débarquer sur la Lune un premier cosmonaute russe d'ici 2031. Selon lui, en 2027, la Russie devrait mettre en orbite près de la Lune son module d'alunissage. En 2029, le nouveau vaisseau spatial sans pilote Fédération ferait son vol pour se positionner sur l'orbite de la Lune. En 2030, les cosmonautes russes survoleraient la Lune pour débarquer sur sa surface en 2031.

Lire aussi:

Face au «chantage» gouvernemental, ils préfèrent acheter un faux-vrai pass sanitaire par principe - témoignages
Après avoir grimé Macron en Hitler, l’afficheur polémique varois récidive avec une autre caricature
Pass sanitaire: «On n’avait pas connu une telle brutalisation du corps social depuis l’occupation allemande»
Attaque d’un pétrolier en mer d’Oman: un dérapage contrôlé par l’Iran?
Tags:
Lune, Vladimir Solntsev, RKK Energuia, modules spatiaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook