Sci-tech
URL courte
0 07
S'abonner

L’extension du navigateur Stylish, qui sert à modifier l’apparence des pages Web, a été accusée d’espionner l’historique de navigation de ses utilisateurs. Son développeur a révélé que depuis un an déjà, les informations sur la navigation sur la Toile sont stockées sur des serveurs de l’entreprise SimilarWeb qui a racheté cette application.

L'extension du navigateur web Stylish est une application qui vole l'historique de navigation sur le Web de ses utilisateurs.

Selon son développeur, Robert Heaton, dans l'application a été inséré un espiogiciel en janvier 2017, après le rachat du logiciel par l'entreprise SimilarWeb. L'application a alors commencé à accumuler l'historique de navigation des utilisateurs et à les conserver sur les serveurs de SimilarWeb. Cette entreprise a ainsi obtenu des données d'utilisateurs du Web du monde entier. 

En théorie, en sachant où un utilisateur a surfé sur la Toile, il est possible d'identifier une personne réelle et ses contacts.

Le développeur a commenté sur son compte Twitter cette situation: «L'extension du navigateur Stylish est un outil très pratique. Malheureusement, il vole aussi tout votre historique de navigation».

​Robert Heaton a également remarqué que dans la politique confidentialité de SimilarWeb, il est écrit que seules des «données non personnelles» seront collectées par cette extension. Mais le développeur suppose que malgré cela ce logiciel pourrait théoriquement servir à un piratage ou à vol de données personnelles par des tierces parties ou des employeurs malhonnêtes.

Cette extension avait été élaborée afin de donner la possibilité aux utilisateurs de modifier l'apparence du Web. Cet outil sert à gérer des styles utilisateur, en installant des thèmes et des habillages pour Google, Facebook, YouTube et d'autres sites.

Lire aussi:

La France s’attend à un conflit majeur dans un futur proche, 10.000 soldats vont être engagés dans des exercices
Manœuvres militaires russes, porte-avions britannique: que se passe-t-il au large de la Syrie?
«Il faut que l'Europe parle à haut niveau avec la Russie», réitère Paris
L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Tags:
application, espionnage, logiciel, historique des vues, données personnelles, vol, utilisateurs, conditions générales d'utilisation (CGU), Internet, extension
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook