Ecoutez Radio Sputnik
    Ransomware attacks global IT systems

    Avec la mise à jour de Google Chrome, les hackers s’arment d'une terrible «download bomb»

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Sci-tech
    URL courte
    0 09

    Suite à la dernière mise à jour du navigateur internet Google Chrome, une erreur technique est apparue: selon des experts il s’agirait d’une «download bomb», technique largement utilisé par les hackers et capable de totalement bloquer votre ordinateur.

    Des experts dans le domaine de la cybersécurité ont récemment constaté qu'une erreur technique s'était glissée dans la mise à jour de Google Chrome, permettant ainsi aux pirates informatiques d'intimider leurs victimes à l'aide d'une «download bomb», rapporte Bleepingcomputer.

    La méthode d'attaque de la «download bomb» permet aux hackers de lancer sur votre page internet des centaines voire des milliers de téléchargements qui vont venir bloquer votre navigateur: en quelques secondes, le processeur se remplit intégralement et votre ordinateur se bloque.
    Les escrocs du Web utilisent souvent cette astuce sur leurs sites d'hameçonnage, en indiquant un faux numéro d'assistance technique sur la page en question ou bien en proposant de payer pour obtenir des services de déverrouillage.

    Selon Jerôme Segura, l'expert en sécurité de Malwarebytes, le problème des «download bombs» peut ne concernerait pas seulement Google Chrome, mais aussi Mozilla Firefox.

    Récemment, les utilisateurs de Windows ont commencé à détecter sur leurs ordinateurs un autre programme malveillant, nommé All-Radio 4.27 Portable, qui contient un virus impossible à supprimer. Les experts de BleepingComputer ont noté que la plupart des utilisateurs infectés ont signalé l'apparition du programme après le téléchargement de certains produits Microsoft. Après analyse, ils ont découvert que sous couvert d'être des «clés d'activation», les victimes recevaient en fait un paquet publicitaire à l'origine de l'infection.

    Parmi d'autres virus possibles on compte également les programmes de «mining», les bombes logiques, divers chevaux de Troie, ainsi que les rootkits qui peuvent dissimuler de malicieux virus.

    Lire aussi:

    Un nouveau cheval de Troie fatal aux smartphones
    Attention! Google Chrome scannerait en secret les fichiers sur votre ordinateur
    Un chercheur israélien a trouvé comment tromper le virus Petya
    Tags:
    virus informatique, hackers, Google, Mozilla
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik